Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 09:27
Sacré champion d’Afrique le mois dernier avec le Cameroun, Nicolas Nkoulou a annoncé dimanche qu’il met provisoirement sa carrière internationale entre parenthèses. Le défenseur central entend reconquérir sa place à l’Olympique Lyonnais, où il est tombé très bas.

Un mois après le sacre à la CAN 2017, Nicolas Nkoulou a effectué un choix très fort. Dimanche, le défenseur central de 26 ans a annoncé qu’il met temporairement sa carrière internationale avec le Cameroun à l’arrêt. "Après la récente consécration en Coupe d’Afrique des Nations avec mes coéquipiers et frères, accompagnés par tout le peuple camerounais, ayant le sentiment du devoir accompli envers mon pays, j’ai décidé de faire une pause avec la sélection nationale. En pleine possession de mes moyens, je souhaite me concentrer sur les objectifs que je me suis fixé en club", s’est justifié le joueur de l’Olympique Lyonnais auprès du site Foot Mercato.

En difficulté à l’OL où il n’a pas disputé une seule minute depuis son retour de la CAN, l’ancien Marseillais entend donc tout faire pour se relancer en club. Poussé vers la sortie lors du mercato d’hiver et tombé très bas dans la hiérarchie (4e choix), il doit rattraper son retard sur Emanuel Mammana, Mouctar Diakhaby et Mapou Yanga-Mbiwa. Quitte à sacrifier la sélection.

Encore un cadre en moins

"Depuis le début de ma carrière, défendre les couleurs de mon pays a toujours guidé mes pas. Cette mission a constitué un moteur et été l’une de mes priorités. Cette décision a été vraiment difficile à prendre, et j’ai longtemps pesé le pour et le contre avant de m’y résoudre", a ajouté le Gone. "Elle me semblait nécessaire et répondait à mon objectif principal : revenir plus fort demain car un Lion ne meurt jamais."

Malgré son égalisation décisive en finale, le Lion avait perdu son statut de titulaire en sélection durant la CAN. Reste que ce retrait s’ajoute à ceux de Carlos Kameni, Joël Matip, Alex Song, Eric-Maxim Choupo-Moting et à la mise à l’écart de Stéphane Mbia. Mais même sans leurs cadres, les Camerounais ont prouvé à la CAN qu’ils avaient largement les ressources nécessaires pour rebondir !

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires