Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 11:32

Passé l’euphorie liée à l’organisation des Coupes d’Afrique des Nations de football féminin en 2016 et masculin en 2019, le Cameroun se trouve confronté à un retard dans la construction et la réhabilitation des infrastructures devant abriter ces évènements sportifs.

Face à cette situation, révèle le quotidien La Nouvelle Expression de ce mercredi 2 septembre 2015 «le chef de l’Etat Paul Barthélémy Biya semble avoir changé de fusil d’épaule en confiant la préparation de ces infrastructures au Secrétaire général des services du premier ministre, Louis Paul Motaze».

Le journal qui parle des informations exclusives de la Nouvelle Expression affirme que c’est «Ferdinand Ngoh Ngoh, qui a instruit l’ex ministre de l’économie de prendre personnellement ce dossier, de boucler les dossiers de financement des stades, pour qu'un compte rendu rapide soit fait au chef de l’Etat et qu’enfin, la construction effective des stades et autres infrastructures connexes démarrent».

Cette réorientation du dossier montre clairement la mise à l’écart des partenaires chinois qui se faisaient forts de pouvoir tout financer et tout construire. Et à propos de la construction des infrastructures, le journal qui cite ses sources nous apprend qu’au cours de la réunion tenue ce 1er septembre 2015 au ministère des Sports «cinq bureaux d’études français et camerounais ont exposé le plan de travail pour les infrastructures de Limbé et Yaoundé. Ces deux villes devraient abriter la Can féminine. Les travaux devraient débuter le 15 septembre 2015».Face au retard qu’accuse le Cameroun sur le plan de la construction des infrastructures, le Chef de l’Etat Paul Biya aurait confié le dossier des CAN de football féminin et masculin au Secrétaire Général des services du Premier Ministre.

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires