Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:30

africapress

Cameroun: Guerre contre Boko Haram, une exposition photo pour se souvenir des disparus du 13 mars 2015
 
Cameroun: Guerre contre Boko Haram, une exposition photo pour se souvenir des disparus du 13 mars 2015

.com- Jeudi 16 Mars 2017- Le Réseau des défenseurs des droits de l’homme en Afrique centrale (Redhac), se dit furieux contre les exactions des forces de sécurité envers les populations de Magdeme Rechercher Magdeme et Double, dans la région de l’Extrême-Nord, dont 25 des membres, enlevés puis torturés ont trouvé la mort le 13 mars 2015.


A travers l’exposition photo, liée à la commémoration du 2e anniversaire de 25 personnes retrouvées mortes dans les cellules de la gendarmerie de Maroua, le 13 mars 2015, le Redhac, sollicite des autorités, que la lumière soit faite sur cette affaire et que les familles reçoivent les nouvelles et les corps de leurs proches.

Le 27 décembre 2014 au petit matin, les forces de sécurité camerounaises ont bouclé deux villages voisins, Magdeme Rechercher Magdeme et Doublé Rechercher Doublé dans le département du Mayo-Sava, région de l’Extrême-Nord, pour y mener une opération de ratissage dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Cette opération a débouché sur de nombreuses violations dont au moins neuf homicides illégaux et des destructions massives des biens. 130 cas de disparitions ont été enregistrés et 25 morts en détention, suite à des actes de torture.

Les familles, continuent pour leur part, de demander le sort de leurs parents disparus.

Face au silence du gouvernement, le Redhac Rechercher Redhac a procédé à une exposition photo, pour présenter l’histoire de quelques victimes d’une part et solliciter des autorités compétentes, que la lumière, soit faite.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:29
africapress
Côte d'Ivoire: Jeux de francophonie à Abidjan  500 millions de téléspectateurs attendus
 
Côte d'Ivoire: Jeux de francophonie à Abidjan 500 millions de téléspectateurs attendus
.com – Lundi 20 Mars 2017 – « (…) Pour nous, c’est un événementiel très important et cela constitue aussi un legs pour la Côte d’Ivoire. Ce sera pour la Côte d’Ivoire, un coup de projecteur extraordinaire avec 500 millions de téléspectateurs qui seront au rendez-vous dans ce pays’’, a déclaré, ce lundi, la Secrétaire générale de l’OIF, Michaëlle Jean au sorti de sa rencontre avec le premier ministre ivoirien Gon Coulibaly et quelques membres de son gouvernement.


Présente sur le sol ivoirien, pour une durée de quatre jours devant conduire à la constatation de l’état d’avancée des travaux des 8ème jeux de la francophonie, prévus du 21 au 31 juillet 2017, la Secrétaire de l’OIF, prévoit en outrance, à travers cette visite, travailler avec les autorités ivoiriennes à renforcer la coopération effective et de manière conséquente entre l’OIF et la Côte d’Ivoire.

« Nous sommes là sur des stratégies économiques et nous sommes en ce moment en Côte d’Ivoire parce que nous voulons arrimer aux objectifs d’émergence à l’horizon 2020 de la Côte d’Ivoire » a-t-elle expliqué.

Pour elle, cela passe par le renforcement de l'entrepreneuriat ; la transformation des matières premières dans des filières bien identifiées pour créer l’emploi ; la professionnalisation des femmes, la professionnalisation des jeunes dans tous les secteurs en milieu urbain, rural, semi-urbain ; par l’éducation, la formation professionnelle et technique sur des barèmes de qualité.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:13
Projection

Projection du film ‘’La pirogue’’ suivie de débat sur l’immigration clandestine
Mercredi 6 mai 2015. Abidjan. Projection du film ‘’La pirogue’’ suivie de débat sur l’immigration clandestine à l’auditorium de l’espace Café Téré de Williamsville sis dans la commune d’Adjamé aux environs de 18 h 30.
    



Abidjan (Côte d’Ivoire) - Quelque 180 Ivoiriens en ‘’situation irrégulière et vulnérables’’, sur le sol libyen, sont attendus, mardi, à Abidjan, grâce à une opération conjointe d’évacuation humanitaire du ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur et de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), a appris APA de source officielle.
Cette opération qui se déroule dans le cadre du projet OIM ‘’assistance au retour volontaire et à la réintégration’’, vise à ‘’faciliter le retour en Côte d’Ivoire d’environ cent quatre-vingt (180) personnes en situation irrégulière et vulnérables, sans ressources pour retourner vers leur pays d’origine’’, souligne un communiqué du ministère de l’Intégration Africaine transmis, lundi, à APA.

L’arrivée est prévue par un vol charter en provenance ‘’de Tripoli pour lemardi 21 Mars 2017 à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan dans l’après-midi à 15h30 heure d’ d’Abidjan’’, précise le communiqué.

En novembre 2016, quarante-quatre migrants en situation d’extrême urgence bloqués en Libye avaient été rapatriés par les soins du Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur.

Le contingent de mardi porte à environ un millier de migrants ivoiriens en situation de détresse en Centrafrique, au Gabon, en Angola et en Libye qui aura bénéficié àce jour du soutien du gouvernement pour regagner la Côte d’Ivoire.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:10
Avec la déchéance du désormais ancien président de la Confédération africaine de football, le Cameroun, en plus de n’avoir aucun représentant au sein du nouveau Comité exécutif que préside depuis jeudi dernier le Malgache Ahmad Ahmad, va souffrir le martyr du malheureux perdant.
 
 
 

Le baobab est tombé, la forêt a tout perdu. Son parapluie, son bouclier, son tout. C’est à peu près à cette image qu’il faut présenter le Cameroun au lendemain de la chute d’Issa Hayatou de son trône à la Caf. La promesse d’une « nouvelle ère » a coûté sa tête au dernier dinosaure du sport mondial. Après avoir régné près de 30 ans sur l’instance faîtière du football africain, le Camerounais a été renversé jeudi dernier par le Malgache Ahmad Ahmad, à la surprise générale. Le nouveau président, un presque inconnu de 57 ans, a obtenu 34 voix contre 20 au président sortant. En poste depuis 1988, Hayatou, 70 ans, était le dernier dignitaire du football épargné par les affaires qui ont emporté Sepp Blatter et Michel Platini.

Première conséquence de cette déchéance de l’homme qui s’acheminait vers un huitième mandat : le rayonnement du Cameroun dans le concert des nations de football. Quoique fraîchement auréolé de son cinquième sacre en Coupe d’ Afrique des nations (Can) Seniors en terre gabonaise, le pays de Roger Milla, en termes de représentativité, verra sa côte en baisse du fait de l’absence d’Hayatou qui a contribué à mettre en vitrine la destination Cameroun sur l’échiquier africain et même mondial. Car c’est sous son magistère que le football camerounais quoiqu’aujourd’hui en mal de management, va atteindre les sommets sur le plan international avec entre autres exploits, deux Can Messieurs, une médaille d’argent à la Can féminine, un Mondial féminin avec en prime, les Lionnes indomptables en orbite et le rayonnement des Lions indomptables Seniors sur les plans africain et mondial. En somme, une belle image du sport roi made in Cameroon.

Orphelin à la Caf

Comme autre incidence, il y’a que le pays de Christian Bassogog n’aura aucun représentant au sein du nouveau comité exécutif que préside depuis jeudi dernier le Malgache Ahmad Ahmad, encore moins dans les autres organes de l’instance africaine. En d’autres termes, le pays n’aura plus personne pour parler en son nom dans le concile des grandes nations africaines. Plus d’ambassadeur pour « vendre » et défendre le pays des Lions indomptables alors que des « petits pays » tels l’Ouganda, Djibouti, Tanzanie et Zanzibar auront droit au chapitre. Hayatou parti, le Cameroun se retrouve orphelin à la Caf comme à la Fifa. On retiendra simplement que durant ses sept mandats, la Coupe d’Afrique des nations est passée de huit à douze, puis de douze à seize équipes. La Can a depuis trouvé une formule bien rodée et efficace, qui en fait quasiment la troisième compétition d’équipes nationales de football la plus suivie internationalement après la Coupe du monde et l’Euro.

Péril sur la Can 2019 ?

La déchéance d’Hayatou laisse aussi planer des inquiétudes quant à l’organisation de la prochaine Can en 2019. Les chantiers des nouveaux stades (Olembé et Japoma) devant abriter la compétition n’ayant pas démarré pour faute de financement, il est fort à parier que le nouvel homme fort du Comité exécutif la Caf se trouvera obliger de briser le rêve des millions des camerounais en leur enlevant logiquement l’organisation pour irrespect des délais. C’est dire qu’il y a péril sur ce tournoi pour lequel Hayatou a joué de sa stature pour qu’on retienne le dossier de son pays face à des sérieux prétendants à l’image de la Côte d’Ivoire, du Maroc…

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:09

Ouverture


Ouverture de la 5ème édition du Forum International Afrique Développement
La 5ème édition du Forum International Afrique Développement s`est ouverte ce jeudi 16 mars 2017 au Maroc, sous la présidence du président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré.
    



En marge de la 5ème édition du « Forum International Afrique Développement (FIAD 2017) organisé par le Groupe ATTIJARIWAFA BANK, les 16 et 17 mars 2017, Le Ministre du Tourisme Monsieur Siandou FOFANA a rencontré différents Fonds d’investissements en vue de trouver des financements pour le développement du tourisme en Cote d’Ivoire.

Au cours de la rencontre avec M Hassan OURIAGLI, Président de la Société Nationale d’Investissements du Maroc (SNI) qui est un Fonds d’investissements dans différents secteurs dont l’hôtellerie, il a été question du développement du tourisme et de l’hôtellerie dans notre pays. Le Ministre Siandou Fofana a présenté sa vision ainsi que les projets de son département ainsi que sur le fonds d’investissements qu’il entend mettre en place.

Le Président de la SNI s’est réjoui de cette vision et dit être intéressé a accompagner les différents projets.

Il faut rappeler que la SNI de par sa structure ATLAS HOSPITALITY avait effectué une visite en Cote d’Ivoire dans le cadre d’une visite de prospection pour l’implantation de réceptifs hôteliers.

Le Ministre Siandou FOFANA s’est également rendu à Rabat, Capitale politique du Maroc ou il a rencontré WESSIAL CAPITAL, un fond souverain composé de cinq fonds d’origines diverses en charge de financer les activités touristiques. A cette rencontre, il a été question d’un partenariat direct en vue de la mise en place d’une stratégie de développement du tourisme au plan national. Monsieur Abderrahamane El OUAZZANI et M Tarik SENHAJI respectivement Directeurs Généraux WESSAL CAPITAL et ITHMAR effectueront une visite de travail dans notre pays afin de se rendre compte des potentialités d’investissements dans le secteur du tourisme.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:06

13e


13e symposium annuel de l’AMA: les pays du monde entier s’unissent contre le dopage
Le Ministre François Albert a représenté la Côte d’Ivoire au 13ème symposium annuel de l’Agence Mondiale Antidopage qui s’est tenu du 13 au 15 mars 2017, à Lausanne en Suisse au Swiss Tech Convention Center (STCC).


Le 13ème symposium annuel de l’Agence Mondiale Antidopage s’est tenu du 13 au 15 mars 2017, à Lausanne en Suisse au Swiss Tech Convention Center (STCC).

Ce grand rassemblement Mondial a réuni plus de sept cent (700) participants. Tous les pays ayant ratifié la convention de l’UNESCO(185) étaient invités, dont la Côte d’Ivoire représenté par le Ministre François Albert Amichia.

Le thème retenu à cette année était : « relever nos définis et renforcer l’avenir du sport propre » avec 7 sous-thèmes dont :
- Stimuler l’efficacité de la lutte contre le dopage ;
- Encourager et protéger les lanceurs d’alerte ;
- Le Rapport Mc Laren ;
- Bonne gouvernance et questions d’éthique en matière de lutte contre le dopage.- Renforcer les processus antidopage.
- Renforcer les éléments clés de la lutte contre le dopage.
- Renforcer des éléments clés de la lutte contre le dopage et la coopération.

L’objet du symposium était de créer un cadre d’échange sur les sujets relatifs à l’avenir de la lutte contre le dopage à travers de nouveaux programmes qui respectent la conformité du code mondial antidopage 2015. Et qui prend en compte le cri de cœur des athlètes prêts à collaborer avec l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) afin de protéger les sportifs et l’intégrité du sport avec les valeurs qui lui sont reconnues.

Par ailleurs, le symposium s’est intéressé au renforcement du partenariat Organisation Nationale Antidopage(ONAD)/Gouvernement pour des organisations Nationales mieux structurer et plus forte. Il s’agit pour les gouvernements de s’engager à travers l’ONAD en faveur d’un sport intègre en leur donnant les ressources nécessaires pour mettre en place les stratégies de lutte efficaces.

Au terme des travaux, on peut retenir comme recommandation :
Rendre la lutte active et conforme au code mondial antidopage 2015, à travers les nouveaux programmes qui prennent en compte la participation et l’engagement des athlètes dans un processus de lutte antidopage.

Les ONAD qui jouent un rôle centrale entre les gouvernements, les fédérations et les CNO sont appelées à mettre en place des stratégies de lutte, des programmes de sensibilisation et d’éducation de la jeunesse en vue de préserver les valeurs qui sous entendent le sport et lui donne son caractère universel.

L’éducation fondée sur les valeurs est aujourd’hui l’une des armes les plus efficaces dans la lutte pour un sport propre.

En attendant que notre pays se dote d’un centre antidopage, la sensibilisation sera la première arme des autorités sportives ivoiriennes.

Très bientôt dans le cadre de l’application de la loi sur le Sport, le Ministre François Albert Amichia entend mener des reflexions approfondies à ce sujet avec l’ensemble du mouvement sportif.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:02

Protection


Protection de la couche d`ozone: ouverture de la 20ème réunion des coordonnateurs en charge du programme Ozone en Afrique
Abidjan le 20 Mars 2017. La Ministre en charge de la Salubrité, de l`Environnement et du Développement Durable, Anne Désirée Ouloto a présidé la cérémonie d`ouverture de la 20ème réunion des coordonnateurs en charge du programme Ozone en Afrique. C`était au Sofitel Hôtel Ivoire.
    


La Côte d’Ivoire abrite depuis hier, à Sofitel Hôtel Ivoire et ce jusqu’au vendredi 24 mars 2017, la réunion conjointe des Réseaux des Coordonnateurs en charge du programme en Afrique. A l’appel, plus d’une trentaine de pays. Lors de la cérémonie d’ouverture des travaux, Anne Désirée Ouloto, Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable (MINSEDD) a exprimé à l’ensemble des participants au nom du Président Alassane Ouattara et du Gouvernement ivoirien la joie de la Côte d’Ivoire d’abriter, pour la seconde fois, cette rencontre de haut niveau.
Pour le Ministre Ouloto, sans la couche d’ozone la vie sur terre est impossible. Aussi, s’est-elle réjouie de la tenue de ces réunions grâce auxquelles ‘’les pays africains bénéficient d’un outil de coopération leur permettant d’examiner les problèmes communs, les enjeux, d’échanger les idées et de favoriser ou de renforcer la coopération régionale souhaitée et la collaboration en vue de satisfaire leurs obligations communes spécifiées par le Protocole de Montréal’’.
La tribune du Sofitel Hôtel Ivoire a été a été également mise à profit par la Côte d’Ivoire pour démontrer aux yeux de l’Afrique qu’elle a été une participante très active au succès du Protocole de Montréal dans la lutte contre la détérioration de la couche d’ozone, en prenant part à toutes les actions prescrites. Anne Ouloto a donc cité entre autres actions, l’élaboration du Programme de Pays en 1994, la mise en place des structures nationales de gestion du Protocole comme par exemple le Bureau National Ozone, l’exécution des Plans TPMP (Plan de Gestion et d’élimination des émission à effets de serres, le respect des échéances d’élimination des SAO (Substances appauvrissant la couche d’ozone), la formation des techniciens du Froid, la formation des agents des douanes et des contrôleurs du Ministère du Commerce, du personnel des entreprises phytosanitaires, la réglementation des importations des SAO et l’assistance financière et technologique des entreprises du secteur des SAO opérant leur reconversion.
Outre ces obligations du protocole, l’Etat ivoirien, selon l’oratrice, a souverainement pris deux initiatives dans la lutte pour la reconstitution de la couche d’ozone. Ce sont la volonté d’installer un Centre d’excellence en formation du froid qui sera fonctionnel en 2017 et la création d’un site internet qui répertorie l’ensemble du froid formés, leurs coordonnées, les villes où ceux-ci résident.
Elle a conclu son intervention en exhortant les participants à la réunion de haut niveau à adopter, en ce qui concerne l’Amendement de Kigali, un appel spécifique dit ‘’déclaration d’Abidjan’’.
Avant le Ministre Ouloto, l’ex-Ministre béninoise de l’Environnement Dr Juliette Biao Koudenoukpo, Directrice du Bureau Régional de ONU Environnement, les pays africains devraient pouvoir relever trois défis à savoir le respect de l’échéance de 2020 par rapports aux Hydro-fluoro Carbures, la ratification de l’Amendement de Kigali et le choix des technologies de remplacement.

Elle s’est, sans surprise, réjouie de la présence aux côtés des experts du Ministre Ouloto. ‘’Votre présence est pour nous la marque de votre préoccupation, ainsi que de celle de votre gouvernement pour la réussite du Protocole de Montréal en Côte d’Ivoire et en Afrique en générale’’, a souligné Dr. Koudenoukpo
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:01

Joel Matip met un terme à sa carrière internationale

Dans une interview accordée au journal The Times, l’international Camerounais a annoncé la fin de sa carrière avec les Lions Indomptables.

Ma carrière internationale au Cameroun « est maintenant terminée », affirme Joël Matip dans un entretien accordé au quotidien britannique The Times. Le footballeur international Camerounais a officiellement annoncé la fin de sa carrière le 19 mars dernier. Malgré son désir de rester en club, le défenseur de Liverpool avait été sélectionné par le technicien Belge, Hugo Bross, pour la Can 2017.

 

 
 
 

Mais Joël Matip comme six autres joueurs, a préféré sa carrière en club que de faire partie de l’équipe qui a remporté la dernière Coupe d’Afrique. Une décision qui lui a coûté deux matchs manqués en club, mais qu’il assume sans aucun regret.

« Ce n’était pas toujours facile pour moi, mais j’espère que ce chapitre est maintenant terminé. Je ne comprenais pas ce qui se passait autour de moi, je voulais seulement rester à Liverpool et jouer ... Au cours des deux dernières années après la Coupe du monde (en 2014), j’ai joué une seule fois avec les Lions », a déclaré Matip qui soutient avoir cru au potentiel de ces anciens coéquipiers à cette Can. « Je savais qu’ils allaient pouvoir la gagner. J’étais heureux. Le Cameroun est une très grande nation de football. J’étais heureux pour eux parce que ces dernières années n’étaient pas faciles et ils sont revenus à leur ancienne place », dit-il

Au bout des essais …

Son histoire avec les Lions indomptables fait désormais parti du passé, même s’il avoue avoir tout fait pour représenter son pays. « J’ai essayé de jouer et de représenter mon pays, de faire de mon mieux et de réaliser quelque chose, mais l’entourage n’était pas favorable. J’ai toujours essayé, j’ai même parlé avec l’ancien entraîneur et il a essayé de changer certaines choses. J’ai dit : ok, je vais essayer de nouveau. Je l’ai essayé encore et encore, mais à un moment, il faut y mettre un terme. On ne peut pas continuer à dire, peut-être que la prochaine fois, tout ira bien », regrette le joueur de 25 ans.

Conscient de la réalité du football africain, Joël Matip rêvait peut-être de mieux avec son pays. « C’est l’Afrique et on ne peut jamais la comparer avec l’Europe. Je ne l’ai jamais comparée. Je ne pense pas à un hôtel ou à un terrain idéal, je ne voulais pas quelque chose de spécial, mais tout se passera bien si tout le monde navigue dans la même direction », affirme t-il.

Avec une carrière en club à défendre, le défenseur camerounais qui occupe une place importante dans l’effectif de l’entraineur allemand, Jurgen Klopp, pense s’y consacrer désormais pleinement

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 09:08
Ghana: Accident dans les chutes d'eau de Kintampo, 19 morts
 
Ghana: Accident dans les chutes d'eau de Kintampo, 19 morts

 


Cliquez pour Agrandir

Ghana: Accident dans les chutes d'eau de Kintampo, 19 mortsafricapress.com– Dimanche 19 Mars 2017 – Un accident est enregistré ce dimanche dans les chutes d’eau de Kintampo Rechercher Kintampo dans la région de Brong Ahafo au Ghana.


Le bilan provisoire fait état de 19 morts. L’accident est survenu après une forte tempête qui a cassé des arbres dans la région.

Dans les chutes d’eau de Kintampo, les arbres qui ont été cassés par les vents violents sont tombés sur des élèves et des touristes qui sont allés sur les lieux pour leur détente de fin de semaine.

Des agents du service des sapeurs-pompiers et de la police se sont dépêchés sur les lieux afin de porter secours aux blessés. A l’arrivée des agents de secours, il est reporté que des blessés ont été évacués à l'hôpital pour des soin

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 09:06
Côte d'Ivoire: Daloa, la police sévit après les attaques répétées d'une horde de «microbes»
 
Côte d'Ivoire: Daloa, la police sévit après les attaques répétées d'une horde de «microbes»

africapress.com –Dimanche 19 Mars 2017 – Un des membres d'une troupe de microbes qui sèment la terreur dans la ville de Daloa Rechercher Daloa a été mis aux arrêts ce Dimanche 19 Mars 2017 en fin d'après midi comme rapporté à Koaci.com.


Cliquez pour Agrandir

Côte d'Ivoire: Daloa, la police sévit après les attaques répétées d'une horde de «microbes»
C'est en tout une dizaine d'attestations qui ont été opérées dans la cité carrefour.
En effet, depuis quelques temps un gang de jeune délinquants communément appelé microbes terrosise les populations de la capitale du Haut Sassandra.


Menacées, la population et les forces de l'ordre sont aux aguets afin de sortir de ce climat d'insécurité grandissante.

Situé non loin du centre de commerce, le quartier Labia ou a été menée l'opération est en liesse et la population à témoigner sa reconnaissance à la préfecture de police et aux forces de l'ordre dans leur ensemble.

Le phénomène d'adolescents délinquants désignés par l'appellation "microbes" continue de faire des victimes autant à Abidjan qu'à l'intérieur du pays malgré les "opérations éperviers" engagées et les nombreuses promesses sécuritaires

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article