Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:25
 
Côte d'Ivoire: CHAN 2018, les Eléphants A' tombent face au Mena du Niger (2-1), à Niamey
 
Côte d'Ivoire: CHAN 2018, les Eléphants A' tombent face au Mena du Niger (2-1), à Niamey
 
africapress.com- Dimanche 13 août 2017- Le match aller du dernier tour qualificatif pour les phases finales du CHAN 2018 au Rwanda a tourné en faveur des locaux Rechercher des locaux du Mena du Niger, qui l’ont emportés face aux Eléphants de Côte d’Ivoire sur le score de 2-1, ce dimanche au stade général Seyni Kountché de Niamey.

Dans un match équilibré au score 1-1 à la première période, qui a vu l’égalisation de Dosso Fabius à la 45e (+2), c’est finalement en fin de seconde période que le nigérien Halidou Garba a donné l’avantage à sa sélection nationale en inscrivant un deuxième but à la 85ème mn.

Malgré cette défaite, les ivoiriens conservent des chances de qualification la semaine prochaine (19 août 2017), au stade Robert Champroux, grâce à leur unique but marqué à l’extérieur. Ils n’auront besoin que de l’emporter d’un but d’écart sans en encaisser pour assurer leur qualification au CHAN 2018 au Kenya
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:23
 
Côte d'Ivoire: Bloqué par les fétiches de sa victime, un braqueur rossé copieusement  à Yopougon
 
Côte d'Ivoire: Bloqué par les fétiches de sa victime, un braqueur rossé copieusement à Yopougon
 
 
 Le bandit tabassé par la fouleafricapress.com – Jeudi 10 Août  2017 –"Il ne faut jamais s'attaquer à un homme armé de sa foi". Ça un bandit en possession d'une kalachnikov l'a appris à ses dépens mercredi soir dans la commune de Yopougon.

Visage tuméfié, membres fracturés et tout le corps lacéré, c'est finalement dans un état horrible qu'a été abandonné un bandit mercredi soir aux mains de la police à Yopougon, précisément au secteur " micao, les 7 palmiers "suite à un fait complètement surréaliste. 

Aux environs de 22heures en effet, le scélérat essayait de dépouiller un passant sous la menace d'une kalachnikov. En retour la cible l'a aussi menacé de faire intervenir ses génies. 

Mais trop incrédule, l'homme s'est entêté à poursuivre son action. Alors la mise en garde a automatiquement produit ses effets en le voyant retenu par une force invisible au moment d'ouvrir le feu.

Livré donc à la foule par l'homme mystérieux, par ailleurs de nationalité togolaise, c'est une véritable correction que le braqueur Rechercher braqueur subira jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre.

Sur place les policiers saisiront effectivement un fusil d'assaut type kalachnikov, appartenant au quidam. Lequel, sérieusement amoché , sera finalement transféré au chu de Yopougon Rechercher Yopougon en soins intensifs.

Reste desormais savoir les incantations employées par notre héros, mais trop de regards sur lui il a préféré s'éclipser
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:20
Côte d'Ivoire: Accident sur l'autoroute Youpougon-Adjamé, des blessés graves
 
Côte d'Ivoire: Accident sur l'autoroute Youpougon-Adjamé, des blessés graves
 
africapress.com – Dimanche 13 Août  2017 – Ce dimanche matin un mini-car de transport en commun, communément appelé gbaka a encore fait de nombreux blessés Rechercher blessés sur l'autoroute du nord sens Yopougon-Adjamé.

Comme constaté, c'est un mini-car dit "massa", à pleine vitesse qui s'est renversé tout seul sur la route. À bord de nombreux passagers, plusieurs blessés Rechercher blessés ont ainsi été enregistrés.

Des premiers détails, un excès de vitesse encore évoqué, comme toujours d'ailleurs avec ces conducteurs très indisciplinés. Le chauffeur aurait ainsi perdu le contrôle de son engin alors lancé à une vitesse exagérée. Et la moindre manœuvre a suffit pour qu'il se retrouve les 04 roues en l'air.

Cliquez pour Agrandir
Côte d'Ivoire: Accident sur l'autoroute Youpougon-Adjamé, des blessés graves
Sur les lieux du drame, les sources ne precisent pas encore de mort. Les secours qui sont intervenus rapidement ont transporté tous les blessés Rechercher blessés au chu de Yopougon.

Cette situation a inévitablement occasionné un embouteillage monstre, dans le sens Yopougon-Adjamé de l'autoroute du nord, au détriment des automobilistes.
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:18

Aigle royal de la Menoua a filé du bon Coton ce dimanche 13 août 2017 au stade du Cenajes de Dschang. Opposé à Coton sport de Garoua, co-leader du championnat après la 25e journée, El Pacha a sorti ses griffes pour décrocher une victoire sans appel (3 – 1). L’on retient surtout de cette rencontre, la prestation stratosphérique de Francis Maximilien Ebembe Elimbi (22 ans). Le milieu de couloir, reconverti cette saison en attaquant, a signé à lui seul les trois buts de son équipe. Une performance hors-norme qui intervient quelques jours après sa mise à l’écart des joueurs locaux retenus dans la sélection nationale A’ pour affronter Sao Tome et Principe en match comptant pour les éliminatoires du championnat d’Afrique des nations (Kenya 2018).

Grâce à son triplé, le dossard 15 du rapace de la Menoua que le public de Dschang a surnommé « Elimbut » survole le classement des buteurs de l’Elite One. Il compte désormais 15 buts à deux longueurs du Nigérien Daouda Kamilou (13 buts), auteur de l’unique but des contonculteurs à Dschang.

Aigle royal de la Menoua a filé du bon Coton ce dimanche 13 août 2017 au stade du Cenajes de Dschang. Opposé à Coton sport de Garoua, co-leader du championnat après la 25e journée, El Pacha a sorti ses griffes pour décrocher une victoire sans appel (3 – 1). L’on retient surtout de cette rencontre, la prestation stratosphérique de Francis Maximilien Ebembe Elimbi (22 ans). Le milieu de couloir, reconverti cette saison en attaquant, a signé à lui seul les trois buts de son équipe. Une performance hors-norme qui intervient quelques jours après sa mise à l’écart des joueurs locaux retenus dans la sélection nationale A’ pour affronter Sao Tome et Principe en match comptant pour les éliminatoires du championnat d’Afrique des nations (Kenya 2018).

Grâce à son triplé, le dossard 15 du rapace de la Menoua que le public de Dschang a surnommé « Elimbut » survole le classement des buteurs de l’Elite One. Il compte désormais 15 buts à deux longueurs du Nigérien Daouda Kamilou (13 buts), auteur de l’unique but des contonculteurs à Dschang.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:16
 
Cameroun: Douala, l'investisseur chinois recelait les bacs à ordures ménagères
 
Cameroun: Douala, l'investisseur chinois recelait les bacs à ordures ménagères
 
 
 
 
Un bac à ordures ménagères en plastique (Ph)
 
africapress.com- Vendredi 11 Août 2017- Un investisseur chinois, achetait auprès des bandits, des bacs à ordures volés de l’entreprise Hysacam, en charge de l’hygiène et la salubrité au Cameroun.

Le gang vient d’être démantelé par la police.

Selon les premières informations, puisées après exploitation du réseau spécialisé dans le de vol de bacs à ordures appartenant à Hysacam, le receleur est un opérateur économique de nationalité chinoise.

Il faisait broyer les bacs à ordures pour avoir des granulés de plastique. Les granulés étaient réexportés en Chine où une entreprise fabriquait du plastique de mauvaise qualité, revendu sur le marché camerounais ou africain
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:14
-         
 
 
La synthèse historique exemplaire écrite par Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsitsa sur les conditions de la décolonisation du Cameroun est un essai à la fois intelligent, précis, clair, qui dégage parfaitement les responsabilités françaises et camerounaises dans cet épisode à la fois sanglant, tragique et durale de l’histoire contemporaine.
 

"Le Cameroun contemporain, sorti tout droit de la tragique combinaison guerre de libération / guerre contre-insurrectionnelle/ guerre civile, que ce livre retrace de façon remarquable, est une entité sans poésie, tout à fait prosaïque, un agencement segmentaire, moi et gélatineux, dont le surmoi est demeuré colonial, c’est à dire pour l’essentiel, répressif. La sorte d’autoritarisme molaire, fait d’adhésion et d’inertie, qui aura caractérisé sont dernier demi-siècle, court tout droit aujourd’hui vers une bruyante impasse." Tels sont les mots sur lesquels l’historien et universitaire Achille Mbembe termine la préface importante qu’il donne à cet ouvrage doublement historique.

Historique d’abord parce que son sujet est l’histoire. L’histoire du Cameroun et l’histoire de la France, dans ce moment si particulier, si unique, où ces deux territoires se séparent pour vivre, apparemment, deux existences séparées. De la manière dont s’est déroulée la rupture, découle naturellement la manière dont la séparation s’est traduite. Et toute l’organisation civique et politique du Cameroun pendant le demi-siècle qui suit son indépendance, et jusqu’à aujourd’hui, hérite de ce moment.

Ce petit livre à la fois didactique et intelligent est l’œuvre des trois historiens qui furent déjà les auteurs du monumental "Kamerun ! Une guerre cachée aux origines de la Françafrique" publié en 2011 aux mêmes éditions La Découverte.

Peu de découvertes nouvelles, donc, mais une mise en forme parfaite du déroulement de l’histoire, un découpage rigoureux des différentes phases historiques, remettant en scène les ruptures, mais surtout les continuités. Car ce sont les mêmes hommes et les mêmes doctrines qui précèdent, accompagnent et suivent la décolonisation. Ils en déploient les actes successifs sans perdre de vue leurs objectifs initiaux : faire en sorte que l’indépendance du Cameroun n’intervienne qu’au terme d’un processus contrôlé, maintenant l’essentiel de sa dépendance économique et diplomatique à travers un ensemble d’accords d’association qui enfermeront la nouvelle nation dans un tête à tête presqu’exclusif avec la France.

Um Nyobe, Moumié, Ouandié, assassinés.

Mais l’établissement de ce contrat post-colonial imposa la conduite d’une répression féroce contre toutes les forces politiques qui auraient pu s’y opposer, au premier rang desquelles l’UPC, l’Union des Populations Camerounaises, et ses leaders. Ruben Um Nyobe, assassiné en septembre 1958 dans sa région originelle de Sanaga Maritime, sera le premier à y laisser la vie, résultat probant de la politique de pacification "à l’algérienne" coordonnée par le Haut commissaire Pierre Mesmer, qui sera Gouverneur général de l’Afrique équatoriale française, avant de devenir Premier Ministre de Georges Pompidou.

Suivront ses amis et camarades Félix Moumié, empoisonné au thallium par un faux journaliste, William Bechtel, travaillant en fait pour le SDECE, les services secrets français, le 13 octobre 1960, dans un restaurant genevois. Sa voix dénonçait avec force les termes du "pacte néocolonial" dont l’essentiel se concrétisera par "les accords bilatéraux" franco-camerounais, qui sont définitivement signés 10 jours après sa mort, le 13 novembre 1960.

Enfin le dernier dirigeant historique de l’UPC, Ernest Ouandié, ne rendra les armes et ne sera exécuté que 10 ans après l’indépendance formelle du Cameroun, capturé au terme d’une traque au long court, le 18 août 1970, dans son maquis du pays Bamiléké... en compagnie de l’évêque Albert Ndongmo, qui ne sera pas à ses côtés, en revanche, lors de son exécution le 15 janvier 1971 sur la place publique de Bafoussam.

Sa mort signe dans le sang le terme d’une séquence de décolonisation extrêmement violente, une guerre qui dura presque vingt ans, et dont l’intensité n’aura probablement d’égale qu’en Algérie. Guerre discrète pour autant, puisqu’elle se fera dans un silence assourdissant des médias occidentaux.

Guerre gagnée par la France, puisqu’elle aboutit à la mise en place d’un Etat camerounais formellement indépendant mais dont la souveraineté est encore largement entravée par les accords bilatéraux qui lui sont imposés dès sa création. Guerre à outrance, à la fois psychologique, idéologique, de propagande, et évidemment sanglante et tragique, dont les conséquences se font encore sentir sur les territoires qui en furent ravagés.

 
 

NB : illustration : défilé des "tirailleurs français" en 1916 à Douala. Nous sommes en pleine guerre mondiale, et les forces françaises (africaines)viennent de prendre Douala aux Allemands, qui y étaient établis depuis le traité de Berlin de 1885. Aux trente ans de colonisation allemande vont alors succéder quarante-quatre années de colonisation française "sous mandat" de la Société des Nations puis de l’ONU. Mais les conditions de la décolonisation ont fondé un "pacte néocolonial" qui dure encore aujourd’hui, et dont certains acteurs essentiels sont toujours vivants.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:12
 
Cameroun: CAN Total 2019, le comité local d'organisation  est créé
 
Cameroun: CAN Total 2019, le comité local d'organisation est créé
 
 
 
Paul Biya, (Ph)
 
africapress.com- Vendredi 11 Août 2017- Le président Biya a signé ce vendredi, un texte portant organisation et fonctionnement du Comité local de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football « Cameroun 2019 », en abrégé « COCAN 2019 Rechercher COCAN 2019 ».

Le « COCAN 2019 Rechercher COCAN 2019 », a pour mission d’assurer la bonne organisation de la Coupe d’Afrique des Nations, « Cameroun 2019 », en collaboration avec la Confédération africaine de football (CAF), conformément au cahier des charges mis en place.

Le ministre des Sports et le président de la fédération camerounaise de football (Fécafoot), assurent gratuitement les fonctions de président et de vice président de cette instance, dont les dépenses sont prises en compte par le budget de l’Etat.

Le COCAN 2019, adressera un compte rendu mensuel de ses activités, au Premier ministre chef du gouvernement

Voir les commentaires

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:09
 
Cameroun: Diocèse d'Obala, un prêtre interdit d'exercer après avoir contracté un mariage
 
 
 
Ordination des prêtres au Cameroun (Ph)
 
africapress.com- Samedi 12 Août 2017- Mgr Sosthène Léopold Bayemi, évêque du diocèse d’Obala (Centre) reproche à son prêtre d’avoir contracté un mariage avec une femme, ce qui est contraire aux pratiques en vigueur dans l’église catholique romaine.

L’abbé Léon Magloire Foe, dont l’existence de l’acte de mariage contracté au centre d’Etat civil d’Ezezang, avec Ngono Alice Solange, a été prouvée, vient d’être interdit d’exercer le ministère sacerdotal, « tant le pouvoir d’ordre que celui de juridiction », tant que dure son union, lit on dans la note portant suspension du prêtre.

Le prêtre, Léon Magloire Foe, est géniteur de plusieurs enfants dont il vient de se voir confier la garde par le tribunal à l’issue de la procédure d’échec de conciliation avec son épouse
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:08
Cameroun: Arrimage des couches défavorables aux TIC, Chantal Biya primée par la diaspora africaine
 
Cameroun: Arrimage des couches défavorables aux TIC, Chantal Biya primée par la diaspora africaine
 
 
 
Chantal Biya

africapress.com- Lundi 14 Août 2017- Chantal Biya, première dame du Cameroun, vient d’être primée en France par l’association des diasporas africaines, pour son engagement auprès des couches défavorables, dont elle soutient l’arrimage aux nouvelles Technologies de l’information et de la communication (Tic).

L’épouse du président Biya, a été faite « Ambassadrice du numérique pour la femme africaine », au cours des assises des diasporas africaines qui viennent de s’achever en France, apprend-on d’un document transmis.

La reconnaissance internationale, faite à Chantal Biya, vient couronner plusieurs décennies d’engagement national auprès des couches vulnérables. Il s’agit précisément, de son engagement à soutenir des femmes et enfants socialement désorientés.

Concrètement, madame Biya, a soutenu « l’opération 100 000 femmes », dont l’objectif a été de former aux TIC, des femmes paysannes, et issues des couches vulnérables, à travers l’Institut africain de l’informatique (IAI), prestigieuse école au Cameroun.

Elle est également la marraine de l’opération 1 million de jeunes. L’opération, a pour objectif majeur, d’arrimer 1 million de jeunes (enfants et femmes) aux TIC, sur 20 ans, à raison de 50 000 chaque année
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 11:06
 
Côte d'Ivoire: Xavi Hernandez, la légende du Barça, à propos de Jean Michael Séri, «il est fantastique, J'espère que le Barça va le signer»
 
 
 
africapress.com- Samedi 12 août 2017-L’international Jean-Michael Séri, métronome du secteur médian de l’OGC Nice, meilleur joueur africain de la Ligue 1 française, lors de l’exercice écoulé, fait l’objet de convoitises des grosses écuries européennes, telles que le PSG, Arsenal et le FC Barcelone Rechercher FC Barcelone dont l’une des légendes, Xavi Hernandez, fan Rechercher fan du joueur ivoirien aimerait le voir évoluer avec les Blaugranas cette saison.

« Quand on m'a dit qu'un joueur de Nice était surnommé le "Xavi Africain", je l'ai suivi de très près. J'ai regardé des matches et une tonne de vidéos. Je ne le connaissais pas et j'ai été halluciné. Je n'étais plus habitué à voir un tel talent au milieu de terrain.

Jeu court, jeu long, intelligence tactique, tir de loin, personnalité, organisation du jeu, dernière passe magique, "Madre mia, (ma mère NDLR)"! Il irait tellement bien au Barça ; il peut jouer partout au milieu », a reconnu l’ex-international espagnol.

Ajoutant qu’il est un footballeur « fantastique », Xavi Hernandez Rechercher Xavi Hernandez a donc souhaité que le Barça signe le milieu offensif ivoirien, dès ce mercato.

« Sans aucune hésitation. J'espère que le Barça va le signer, car sinon, il vaudra le double l'an prochain », a-t-il souligné, estimant que Jean Michael Séri Rechercher Jean Michael Séri a « ce que l'on appelle à Barcelone l'ADN Barça ».

Toutefois, les dirigeants de l’OGC Nice, qui viennent de recruter l’international néerlandais, Wesley Schneider, en vue de former un duo magique dans le milieu de terrain, qui pourrait être décisif en barrage de League de Champions face à Naples, laisseront-ils partir leur pépite ivoirienne, la question reste entière
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article