Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 18:22

Brexit, Joël Matip et Liverpool : Transfert annulé ?

La sortie de la Grande Bretagne de l’Union Européenne va compliquer les transferts de joueurs vers la Premiership, le championnat le plus riche du monde. Déjà, pour les joueurs extra communautaires, la situation était impossible avec les nouvelles lois votées en mars 2015 et qui stipulaient entre autre que les joueurs des pays ayant un rang FIFA supérieur à 50, ne pouvaient plus obtenir de permis de travail.

1

Bardé de deux nationalités, l’une Allemande, l’autre Camerounaise, Joël Matip bénéficiait alors du meilleur des deux mondes. Il pouvait utiliser son passeport allemand, donc européen, pour travailler en Angleterre, bénéficier des règles allégées des ressortissants de l’Union Européenne et ainsi se soustraire aux règles qui concernent les ressortissants des pays extra-communautaires. Il devra désormais obtenir un permis de travail dont les règles d’obtention se sont considérablement compliquées après les restrictions de la nouvelle loi en la matière.

Les conditions qui fâchent

Les conditions sont drastiques. Désormais, un joueur d’un pays classé par la FIFA au-delà du 50e rang mondial ne peut plus évoluer dans les différents Championnat du Royaume. Or pour le cas de Joël Matip, le Cameroun est 58e, au dernier classement publié le 02 juin par l’instance mondiale du football. Une condition qui disqualifie automatiquement l’unique buteur camerounais du Mondial 2014. Enfin, si cette règle n’est pas modifiée.

Pour résumer, les nouvelles règles fixent un barème de match joué par joueur qui demande un permis de travail de joueur professionnel en fonction de sa situation d’international, et du rang FIFA de son pays de nationalité. Ainsi :

Pour un pays dont le rang FIFA se situe entre le 1er et le 10ème, le joueur doit avoir jouer au moins 30% des matchs internationaux
Pour un pays dont le rang FIFA se situe entre le 11ème et le 20ème, le joueur doit avoir jouer au moins 45% des matchs internationaux
Pour un pays dont le rang FIFA se situe entre le 21ème et le 30ème, le joueur doit avoir jouer au moins 60% des matchs internationaux
Pour un pays dont le rang FIFA se situe entre le 31ème et le 50ème, le joueur doit avoir jouer au moins 75% des matchs internationaux

Il y a peut-être un espoir

« Les Britanniques sont pragmatiques, tempère l’économiste du sport Bastien Drut », dans les colonnes du quotidien L’Équipe. Le Brexit l’ayant emporté, les autorités savent très bien que la Premier League est une composante essentielle de leur culture et voudront préserver sa compétitivité. Les instances du football anglais et les autorités politiques devraient pouvoir certainement trouver une solution pour permettre aux clubs anglais de ne pas complètement se vider et même d’aligner le nombre de joueurs non-Anglais qu’ils souhaitent.

Pour mémoire, c’est le 15 février 2016 qu’il a été annoncé que Joël Matip va signer un contrat de 4 ans avec Liverpool, dès la fin de la saison avec Schalke 04. Le Camerounais de 24 ans a fait ses adieux au club allemand lors de l’avant-dernière journée de Bundesliga, à domicile. Et maintenant, des questions se posent sur sa destination anglaise et celle des autres camerounais de la Premiership

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:43

Emmanuel Nganou Djoumessi, MINTP

Photo: (c) Archives

Les 8es journées africaines de la géotechnique qui se déroulent du 20 au 24 juin 2016 interviennent dans un contexte marqué par des effondrements d’immeubles dans les grandes métropoles du Cameroun. Dans la nuit du 18 et 19 juin, une bâtisse de trois niveaux s’est affaissée au quartier Ndokotti à Douala, faisant 5 morts.

Le Ministre des Travaux Publics (MINTP) a donc saisi la balle au bond. En visite de travail dans la capitale économique hier, 20 juin 2016, Emmanuel Nganou Djoumessi a invité les acteurs de la chaîne du bâtiment et des travaux publics à s’approprier le thème de la célébration desdites journées: «Géotechnique et émergence socio-économique des pays d’Afrique intertropicale».

Un thème qui, selon les propos du Ministre, «nous interpelle tous dans un esprit de remise en cause», rapporte La Nouvelle Expression (LNE) du 21 juin. «Combien avons-nous enregistré des ponts qui s’écroulent, des immeubles qui s’effondrent, des routes qui se détériorent précocement… le thème me paraît fort pertinent comme cadrant avec les préoccupations de nos pays respectifs», a-t-il affirmé.

Selon le MINTP, «durant quatre jours, les participants nationaux et internationaux vont examiner des innovations techniques, des productions scientifiques et des résultats de la recherche dans le domaine de géotechnique. Ainsi, dit-il, l’Afrique doit pouvoir s’inscrire dans le chemin irréversible de la création durable de la richesse avec une expertise endogène maîtrisée»

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:41

David Eboutou et Patrick Sapack sont libres. Les deux anciens collaborateurs de la télévision Vision 4 ont été relâchés mercredi 22 juin 2016 dans la soirée. Un proche de David Eboutou nous apprend que son compagnon et lui ont été libérés « sous caution ». Ils quittent les cellules de la délégation régionale de la sûreté nationale du Centre sans pour autant échapper aux mailles de la justice. Ils pourraient comparaître devant le Tribunal de grande instance de Yaoundé centre administratif. C’est la juridiction qui s’intéresse à l’affaire depuis le début. « Tout dépendra de leurs avocats », affirme notre source.

Les consultants de la chaine de télévision Vision 4 avaient été arrêtés dans les locaux de cette entreprise le 17 juin 2016. Ils venaient d’être dénoncés par leur ancien patron Jean-Pierre Amougou Belinga. Celui-ci a porté plainte contre eux pour «abus de confiance et tentative de chantage». Selon le quotidien Mutations qui semble bien renseigné sur l’affaire, Eboutou et Sapack n’ont pas réussi s’entendre sur le partage d’un pactole de 700 millions de francs Cfa remis par le président de la République du Congo Denis Sassou Nguesso. Cette somme représente la rétribution des services sollicités par l’homme fort de Brazzaville. Amougou Belinga, le promoteur de Vision 4 les accuse d’avoir « tenté de distraire à leur compte une somme de 200 millions FCFA ». Ce que contestent David Eboutou et Patrick Sapack. Eux affirment qu’Amougou Belinga a tenté de les doubler.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:33

Mercato : Frédéric Bong s’engage au Paris FC

ParisFC

Après Ousmane Sidibé, le Paris FC tient une nouvelle recrue. Le défenseur central Frédéric Bong (28 ans) s’est engagé deux saisons avec le Paris FC en provenance des Chamois Niortais.

2

Né à Douala au Cameroun, Frédéric Bong débute le football en Europe à l’US Créteil-Lusitanos en 2004. Le défenseur central fait ensuite ses premières apparitions en équipe première lors de la saison 2008-09. Après 3 saisons en National avec Créteil, il s’engage à Niort où il va connaître une montée en Ligue 2 dès la première saison. Il compte à ce jour 87 matchs de Ligue 2 et 114 matchs de National.

Après sa signature, Frédéric a livré ses premiers mots : « Je suis heureux de m’engager au Paris FC. Lorsque l’on m’a proposé le projet du club, j’ai été séduit. Et cela concordait avec ma volonté de revenir en région parisienne. J’ai déjà joué plusieurs fois contre le Paris FC et je suis content désormais d’y jouer. Je vais pouvoir apporter mon expérience (114 matchs de National, ndlr) pour atteindre les objectifs du club. Je suis un défenseur central dur sur l’homme qui cherche avant tout à défendre puis à relancer le plus proprement possible. De part ma position sur le terrain, je suis aussi en capacité de communiquer facilement avec mes coéquipiers pour les replacer ou les encourager. »

  • Frédéric BONG
  • Né le 27 juillet 1987, à Douala
  • 1m87 ; 91kg
  • Nationalité : Camerounaise
  • Défenseur
  • 2015-2016 : Niort (21 matchs) – L2
  • 2014-2015 : Niort (14 matchs) – L2
  • 2013-2014 : Niort (25 matchs) – L2
  • 2012-2013 : Niort (27 matchs, 1 but) – L2
  • 2011-2012 : Niort (33 matchs, 1 but) – National
  • 2010-2011 : Créteil (31 matchs, 1 but) – National
  • 2009-2010 : Créteil (33 matchs, 1 but) – National
  • 2008-2009 : Créteil (17 matchs, 2 buts) – National
Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:31

L’attente est à son comble. C’est ce vendredi à 15H GMT que les 20 sélections africaines encore en lice pour une qualification au Mondial 2018 vont être fixées sur leur groupe éliminatoire pour la compétition à l’issue d’un tirage au sort effectué au Caire. Présente lors des trois dernières éditions et championne d’Afrique, la Côte d’Ivoire nourrira évidemment de hautes ambitions, comme l’a confié son sélectionneur, Michel Dussuyer, qui affiche tout de même quelques préférences avant le tirage.

"Personnellement, j’aimerais bien rencontrer des formations que je n’ai pas encore eu l’opportunité d’affronter comme le Cap-Vert, l’Afrique du Sud et la Libye. De toute façon, il n’y aura pas de matches faciles", a indiqué le technicien français sur le site de la FIFA, avant de mentionner les sélections dont il aimerait ne pas croiser la route. "Je préférerais éviter la RD Congo et le Maroc, qui sont particulièrement en forme en ce moment. La RD Congo possède une belle équipe et elle est sur la bonne voie. Il faudra aussi se méfier du Maroc, qui peut s’appuyer sur d’excellents joueurs et un sélectionneur, Hervé Renard, qui connaît très bien l’Afrique. Mais encore une fois, ce tirage au sort va mettre aux prises les meilleures équipes du continent", a souligné l’ancien sélectionneur de la Guinée. Encore un peu plus de 24 heures à attendre !

La composition des pots :

Chapeau 1 : Algérie, Cote d’Ivoire, Ghana, Sénégal et Tunisie
Chapeau 2 : Cap-Vert, Égypte, RD Congo, Nigeria et Mali
Chapeau 3 : Cameroun, Maroc, Guinée, Afrique du Sud et Congo
Chapeau 4 : Ouganda, Burkina Faso, Zambie, Gabon et Libye

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:27

Repéré par Karim FRADIN lors de son voyage au Cameroun en 2013, notre nouvel attaquant a été formé (comme Daouda BASSOCK) au sein de l’Académie des Brasseries du Cameroun dirigée par Jean-Flaubert NONO.

Les 5 recrues des Chamois niortais qui débutent aujourd'hui l'entraînement ! @CNFC_Officiel @F3PoitouChtes

Niort : Didier Lamkel Ze, nouveau Chamois !

Chamois

Attaquant prometteur en provenance du LOSC, Didier LAMKEL ZE (19 ans, 1,93m) vient de signer son premier contrat professionnel (3 ans) avec le CHAMOIS NIORTAIS FC.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:26

Hilary Clinton, en course pour la Maison Blanche

Photo: (c) Archives

Le quotidien Mutations édition du 22 juin 2016 rappelle qu’en mai 2011, à la veille de la célébration des 39 ans de l’Etat unitaire, Hilary Clinton, l’ex-Secrétaire d’Etat américain, s’était adressée directement aux camerounais au nom de l’administration du Président américain Obama, ignorant ainsi le Gouvernement. Cette posture, du point de vue du quotidien, est «loin d’être anodine et personne dans le sérail ne l’a pas oublié».

Dans cette correspondance Hilary Clinton désirait «voir les camerounais exercer leur droit de vote au plus tard cette année lors d’une élection présidentielle libre, transparente et crédible». Sur cette base et vu le contexte politique actuel du Cameroun, rythmé par les appels à candidature de Paul Biya, le quotidien trouve «difficile d’envisager que la posture d’Hilary Clinton envers l’administration Biya soit plus avenante aujourd’hui qu’en 2011».

Le politologue Mathias Eric OwonaNguini déclare qu’«il est clair que le pouvoir de Yaoundé ne voit pas d’un bon œil l’arrivée à la Maison Blanche d’une dame qui en tant que Secrétaire d’Etat n’a pas caché son hostilité vis-à-vis du régime du Renouveau».

A en croire l’Universitaire, l’idée d’une Présidentielle anticipée viendrait de là. C’«est la perspective qui s’est dessinée depuis les motions de soutien et appels à candidature en faveur de Paul Biya. C’est la logique qu’il y’avait derrière. C’est-à-dire, prendre de vitesse les concurrents nationaux et les partenaires internationaux, notamment français et américains»

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 17:18

Après avoir annoncé qu’elle allait publier de nouveaux pots qui serviront pour le tirage au sort des groupes éliminatoires du Mondial 2018, la FIFA a fait volte-face et indique finalement que c’est bien le classement FIFA initial qui sera pris en compte vendredi au moment du tirage…

Le feuilleton se poursuit. Après avoir dévoilé début juin les pots qui vont être utilisés pour le tirage au sort des groupes éliminatoires du Mondial 2018 (Zone Afrique) vendredi puis les avoir remis en cause, la FIFA a finalement confirmé la composition des pots initiaux !

A la suite d’une réunion du bureau d’urgence des qualifications pour la Coupe du monde, il a été annoncé dans une lettre transmise aux fédérations que "le classement du 7 juin 2016 reste valable pour le tirage au sort" et que "par conséquent, la missive de la FIFA en date du 15 juin 2016 suggérant un classement le 21 juin doit être considérée comme nulle et non avenue."

"Le classement spécial qui a été publié le 8 juin (…) a totalement servi son but essentiel et unique, à savoir d’intégrer tous les matchs de qualification officiels de la CAF à la CAN (…), aucun autre match de qualification officiel n’a été programmé parmi les vingt qualifiés entre le 5 juin 2016 et avant le 24 juin 2016, cette date étant réservée pour le tirage au sort", justifie le document.

En prenant cette décision, la FIFA évite donc une immense polémique qu’aurait causé le retour dans le pot 1 de l’Egypte, qui s’était plaint. Mais ce virage à 180 degrés à 48 heures du tirage au sort risque cependant de faire jaser lui aussi. Victoire de la transparence prônée par la nouvelle direction de la FIFA ou luttes d’intérêts qui n’ont pas tourné dans le sens attendu ? Chacun se fera son avis..

La composition définitive des pots (attention, les équipes de chaque pot sont classées par ordre alphabétique et pas selon leur classement FIFA)

newsletter

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 15:24


Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de l’Intérieur, qui fait la Une de l’hebdomadaire Jeune Afrique de la semaine écoulée. Cela inspire forcément le camp adverse. L’interview de Guillaume Soro Kigbafori, l’autre «héritier» d’Alassane Ouattara, sur RFI, n’est rien d’autre qu’une réplique à un rival pour la succession à Alassane Ouattara à la tête du Rdr et pour la course au pouvoir en 2020. «En Côte d’Ivoire, tout le monde pense à la présidentielle de 2020. Mais en ce qui me concerne, je privilégierai l’ambition collective à l’ambition individuelle. Je suis un homme de mission et non un homme d’ambition », attaque-t-il d’emblée. Et c’est sans coup férir qu’il déclare qu’«à la différence de certains autres hommes politiques, aujourd’hui, en vogue à Abidjan», il peut affirmer que le chef de l’Etat ne lui a jusque-là pas donné d’éléments ou d’occasions de douter de sa totale et pleine confiance que celui-ci lui voue. Il en veut pour preuve l’implication personne du président de la République dans ses déboires judiciaires en France et au Burkina Faso. Dès lors, Guillaume Soro peut se taper la poitrine et s’écrier face à ses adversaires potentiels: «J’ai des j’ai des ressources pour avancer ».

Pour s’affirmer davantage face à une rivalité qui s’annonce rude à l’approche de 2020, l’appui d’un média assez puissant comme Rfi pour se faire entendre lui était nécessaire. Mais il avait surtout besoin d’un interlocuteur avec qui il ne prendrait aucun risque supplémentaire. Le choix du journaliste Christophe Boisbouvier n’est donc pas fortuit. Il a été l’un des bras séculier de Guillaume Soro Kigbafori au plus fort de la rébellion au début des années 2000. Et c’est également ce qui explique la familiarité flagrante qui transparaît dans tout cet entretien où l’interviewé n’a pas, un seul instant, arrêté d’appeler le journaliste par son nom et où l’intervieweur s’est quelquefois oublié à personnaliser le débat dans des déclarations du genre : « si je comprends bien… »

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 15:21

La cérémonie d’ouverture des ateliers sur l’élaboration des maquettes au format LMD (Licence-master-doctorat) du domaine Sciences juridiques administratives et politiques (SJAP), organisés par l’AUF (Agence universitaire de la francophonie), s’est tenue le lundi 20 juin 2016, au Pôle Scientifique de l’Université Félix Houphouët Boigny (UFHB) à Bingerville, sous la houlette du Prof Afian Kouadio, vice-président, représentant Mme la Présidente de l’ UFHB.L’objectif général de ces ateliers qui vont durer cinq jours, est de décliner le domaine de formation SJAP en mentions et spécialités porteuses pour le marché de l’emploi et de disposer pour chaque spécialité d’un parcours de formation et d’une maquette harmonisés au format LMD.

Selon le prof Afian Kouadio, l’Université de Côte d’Ivoire attend beaucoup de cette formation. Ce pourquoi, dans son discours d’ouverture, il a confié que depuis la rentrée 2012, où il a été consenti de faire un basculement intégral, toutes les universités étaient censées appliquer les curricula du système LMD. Malheureusement, force est de constater qu’au bout du compte, ça ne l’est pas encore totalement, parce que l’architecture n’est pas bien bâtie pour le respect des conditions du système LMD.
« Je pense qu’à la faveur de cet atelier toutes les parties prenantes seront là pour pouvoir mettre enfin à la disposition des universités des maquettes qui respectent la philosophie du LMD qui, est d’arrimer les curricula à la professionnalisation. Ce qui est important, c’est de refonder ce qui a été fait, mais sans y soustraire la qualité »

Compte tenu de l’envergure de ces travaux sur l’élaboration des maquettes au format LMD du domaine SJAP, des experts internationaux et locaux ayant à leur tête le Prof Fabrice Hourquebie, professeur de Droit Constitutionnel à l’Université de Bordeau, sont venus apporter leur contribution à ces ateliers au profit des universités publiques de Côte d’Ivoire.
« Le fondement de l’atelier est un exercice de partage d’expérience, d’échange de pratique autour de la construction de l’offre de formation sur le modèle LMD. Là, c’est dans le domaine spécifique du droit, mais l’AUF a accompagné la mise en œuvre du système LMD dans tous les autres domaines. En l’espèce pour le droit, il y a peut-être un défis très particulier » a relevé le Prof Fabrice Hourquebie, professeur de Droit Constitutionnel à l’Université de Bordeau, chef des experts.

En effet, il est à noter que l’AUF qui est l’opérateur de ce projet, y participe en faisant appel à des experts qui en synergie chapeautent ces réflexions scientifiques académiques pour élaborer ces offres de formation du domaine SJAP. Mais ce sont surtout les désidératas du ministère qui sont exécutés par l’AUF.
Cependant, « il y a un problème de partage qui se pose le plus souvent à la fin des ateliers, car normalement ceux qui participent doivent échanger avec leurs collègues absents. Et qu’en plus ces maquettes soient accessibles déjà au niveau de la formation dans les différentes universités. Donc, nous demandons simplement que ce partage soit fait. Ces différentes maquettes du domaine SJAP doivent être divulguées et appliquées dans le système LMD en Côte d’Ivoire » a indiqué Jocelyne Bosson, Responsable d’antenne AUF de l’UFHB.

Notons que dans le cadre de la rénovation des offres de formations supérieures pour les adapter à la demande du marché de l’emploi en cohérence avec la nouvelle architecture LMD, le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS), à travers le Contrat de désendettement et de développement (C2D) a élaboré le projet « Appui à la modernisation et la réforme des Universités et Grandes Ecoles de Côte d’Ivoire-Projet AMRUGE-CI ». Le MESRS a confié à l’AUF la mise en œuvre du lot N°1 « Ingénierie pédagogique et de formation » du projet AMRUGE-CI.

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article