Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 19:16

Enganche : Willy Sagnol m’a atteint au plus profond de mon âme

 

Les commentaires de Willy Sagnol et de Laurent Blanc sur le joueur africain et black en général m’ont atteint au plus profond de mon âme. Soyons clair dès le départ, le joueur typique africain n’est pas costaud, physique et presque sans cervelle, cependant le joueur typique africain que recherche l’entraîneur typique français doit bien être costaud, physique et surtout ne doit pas poser beaucoup de question tant sur son salaire que sur les choix tactiques de son entraîneur.

 
 
commentaires

Malheureusement, et c’est la réalité, les français au fil des ans ont forgé et inculqué ce stéréotype chez les jeunes blacks.

Avec tout le respect que je dois aux grands attaquants français de l’histoire dont un Eric Cantona pour qui j’ai une très grande estime en matière de football ; je ne pense pas qu’il y en ait un qui ait la grâce, la technique et la magie du très grand Georges Weah qui a affolé les tribunes du Stade Ahmadou Ahidjo en route vers un éventuel ballon d’or. Abédi Pélé, balle au pied, n’avait rien à envier aux plus grands virtuoses du ballon rond. Je ne pense pas que ce soit l’engagement physique, la puissance athlétique qui aient permis à Roger Milla de marquer quatre buts en coupe du monde 90 à 38 ans.

Détrompons-nous dès maintenant et ne prêtons aucune attention à ces commentaires bidons qui n’ont pour but que de relever l’estime propre du breton, du gaulois, du basque ou encore de l’alsacien blanc qui rêve de faire autant d’argent que ces nègres brouillons et plein de muscles. En fait si j’avais été aux commandes de Camfoot, je naurais pas accepter de publier tout article qui touche ces propos vils…

Vous savez l’apport de l’Afrique sub-saharienne en particulier et de toute l’Afrique en général est loin de concerner seulement les défenseurs et autres milieux récupérateurs porteurs d’eau.

Quand le feu Eusebio quittait son Mozambique natal pour enflammer la planète entière en Angleterre 66, il n’était pas un défenseur. Laurent Pokou non plus. Samuel Eto’o et Didier Drogba ne sont pas des défenseurs à ce que je sache… De plus Samuel Eto’o est dans la course pour l’un des plus beaux buts de la ligue des champions des 10 dernières années. Je n’ai même pas rajouté dans le débat l’Afrique du Nord et tous les brésiliens et caribéens descendants d’esclaves sans qui le football moderne serait très loin de ce qu’il est aujourd’hui, tel que le roi Pélé, meilleur footballeur de tous les temps par exemple !

Ça ne m’étonne pas que ces commentaires viennent des anciens joueurs tels que Laurent Blanc et Willy Sagnol, tous deux défenseurs et pas si fameux. La France n’a pas eu besoin de Laurent Blanc pour battre le Brésil de Ronaldo en 98 et c’est sûr que Sagnol n’a pas apprécié d’être longtemps barré dans le onze de départ des bleus par un certain Lilian Thuram. Et là on comprend mieux ce qu’il avait dans la tête. Peut-être que c’est parce qu’il était plus musclé et qu’il jouait dans la grande Juventus de l’époque alors que lui, Sagnol, jouait au Bayern qui n’était du même calibre.

Malheureusement, aujourd’hui en France, le noir doit jouer en arrière, récupérer les ballons et les passer au technicien blanc, ce qui est idéal pour ces deux messieurs. Mais hélas, ce ne sont pas ces deux là qui distribuent le talent. Jean Christophe Bahebeck, Paul Pogba, Kingsley Coman, Alexandre Lacazette et Paul Georges Ntep, Clinton Njié sont tous blacks et sont bourrés de talents super offensifs. Si l’on va voir encore plus loin, cela fait très longtemps qu’un joueur à vocation ‘défensive’ a été élu meilleur joueur d’un tournoi mondial des jeunes comme ce fut le cas de Paul Pogba au dernier mondial junior, et c’est encore lui qui a offert la victoire hier à la Juve face à l’olympiakos en ligue des champions. Il faut aussi rappeler que son grand frère joue pour la Guinée.

Le ballon est rond et roule pour tout le monde. Je suis un fier supporter de la diversité de ce merveilleux sport et de tout ce que chaque pays, continent et race a apporté au football durant les années. À quoi ça sert d’avoir des préjugés sur certains ou encore d’en faire des clichés ? En ce qui ne concerne, je supporte aussi bien Antoine Griezmann que Mattia de Sciglio, Raphael Varane que Divock Origi, Alexis Sanchez que Branislav Ivanovic, Clinton Njie qu’Aymeric Laporte etc…

 

 

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by EVINA
    commenter cet article

    commentaires