Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 19:15
Nouveaux Equipements
Photo: (c) -

Dans un communiqué reçu à notre rédaction, la Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC), fait savoir que de nouveaux équipements de manutention ont été acquis pour contribuer à la décongestion du parc à bois du port de Douala. 

La Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun (SEPBC), concessionnaire du parc à bois du port de Douala a évacué au cours du mois d’octobre 2014, 122 562 m3 de bois (91 196 m3 de grumes et 31 366 m3 de débités). Des performances qui viennent renforcer la décongestion du parc à bois du port de Douala. Pour les trois derniers mois (août, septembre et octobre 2014), 246 196 m3 de grumes et 82 550 m3 de bois débités ont été livrés. Ces performances sont enregistrées alors que l’entreprise vient de réceptionner de nouveaux équipements de manutention, destinés à renforcer ses capacités opérationnelles. Il s’agit d’une chargeuse Volvo 220 G et d’une barge Speed Appro. (La chargeuse Volvo 220 G est un engin de manutention des charges allant jusqu’à  12 tonnes. Fabriquée par la maison Volvo en Suède, elle est spécialisée dans le chargement des billes à quai, le tri et le déstockage des colis sur site. Elle effectue des opérations de manutention dans les conditions optimales de sécurité et de célérité.  Et La barge de marque Speed Appro est un bateau à fond plat, dépourvu de moteur, généralement utilisé en convois poussés sur les rivières et canaux à grand gabarit. Elle est peut transporter 400 tonnes de chargement et permet d’assurer les opérations de livraison des billes de bois aux navires).

Ces investissements qui s’élèvent à 382 millions de francs Cfa vont booster significativement l’activité sur le terminal à bois. Ils font partie des investissements consentis annuellement par SEPBC, dont Bolloré Africa Logistics est le principal actionnaire, pour améliorer la qualité de ses prestations. Ils contribuent à  accroitre considérablement les cadences de déchargement (camions et wagons) et de chargement (grue et rampe) sur le terminal.

La SEPBC prévoit par ailleurs, l’acquisition avant la fin de l’année 2014, d’une grue de quai Treillis. Laquelle va permettre de situer les investissements 2014 de SEPBC à plus de 2 milliards de Francs Cfa.

Réactions

Eric Gerbet, Directeur général SEPBC:

« Les équipements acquis par SEPBC sont la matérialisation d’une volonté de continuer à offrir à notre clientèle un service de qualité. Nous allons maintenir le cap des performances actuelles. Et je dois dire aussi que le dialogue qui a prévalu entre les acteurs de la filière bois et SEPBC, face à la congestion, nous a permis de nous solidariser et d’unir nos efforts pour améliorer les performances de notre terminal à bois. Nous atteignons aujourd’hui des pics de chargement de l’ordre de 4.700 m3 par jour. Nous avons l’ambition d’atteindre le cap de 6.000m3 de bois évacués quotidiennement. »

 

Philémon Alfred Mendo, Directeur général adjoint SEPBC:

« Nous célébrons aujourd’hui les succès d’une collaboration exemplaire avec la Direction générale du Port de Douala. Nous avons dès notre arrivée pris la mesure des problèmes créés par l’afflux massif du bois en provenance de la Centrafrique, du Congo et même de notre pays, le Cameroun. Grâce aux investissements consentis et à la mobilisation de l’ensemble du personnel et des responsables de Bolloré Africa Logistics, nous avons pu inverser la tendance et il est évident que nous allons maintenir les dispositifs mis en place pour continuer à participer au vaste chantier de modernisation de la place portuaire de Douala. »

Jacques DUPANLOUP, Groupement de la Filière Bois du Cameroun:

Nous sommes optimistes sur un retour à la normale sous quelques mois si des investissements sont fait pour le remplacement d'une partie du matériel de la SEPBC ... Nous étions au courant en juin de la commande de cette chargeuse Volvo et nous avions eu l'occasion de rencontrer un responsable de la société SPEED APPRO qui a fabriqué cette barge, nous étions donc au courant de ces investissements. Nous ne pouvons qu'être satisfaits et espérons pouvoir reprendre dans des délais raisonnables un volume d'affaires normal. Nous rencontrons régulièrement les responsables de

SEPBC  afin de faire un point sur l'évolution des choses. Nous souhaitons que cela continue afin d'apporter la fluidité nécessaire à un désengorgement réel du parc à bois… Mais nous sommes optimistes au vu des efforts fait ces derniers temps

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires