Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 10:21
Côte d'Ivoire: Un projet de loi sur la pénalisation des délits de presse déjà contesté

africapress.com- Lundi 08 mai 2017- Comme il fallait s’y attendre, vendredi dernier, les députés ont adopté en commission deux projets de lois sur la presse Rechercher presse et la communication audiovisuelle, devant impliquer l’emprisonnement d’un à cinq, assortie d’une amende allant de 300.000 à 3.000.000 F CFA, en cas d’ « outrage au chef de l’Etat, atteinte à la sûreté de l’Etat et fait apologie des crimes de guerre et contre l’humanité, incite au vol, pillage, meurtre, violence, à la xénophobie, haine sous ses formes ».


Ce qui a suscité une réaction immédiate des journalistes et professionnels des médias, réunis au sein de 13 associations, à travers une note parvenue à la presse.


« Les responsables Rechercher responsables de toutes les organisations professionnelles des médias marquent leur ferme opposition à l’adoption en l’état de ces projets de lois », ont-ils martelé.

Ces responsables, à l’image de Moussa Traoré, président de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire, UNJCI, qui avait traité cette loi Rechercher loi de « recul » pour notre pays, ont abondé dans le même en estimant que « ces lois remettent outrageusement en cause la dépénalisation des délits de presse Rechercher presse acquise » en 2004, après « plus de trente ans de lutte ».

Ils ont de ce fait manifesté leur étonnement face aux « intentions du gouvernement à plus de restriction de la liberté des médias », et ont souhaité la réouverture « des discussions avec les acteurs des médias » en vue d’ « élaborer des projets de lois plus consensuels »

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires