Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 10:26
          
 
 
Le Mouvement National des Consommateurs (MNC) sensibilise les consommateurs, ainsi que les acteurs de la pêche artisanale et de la restauration collective sur les normes, la politique de la qualité et leur importance dans la sécurité sanitaire des aliments au Cameroun.
 

Du 09 au 10 Mai 2017 dans la ville balnéaire de Kribi, les acteurs de la pêche artisanale et de la restauration collective des consommateurs ont été sensibilisés et informés sur les normes, la politique de la qualité et leur importance dans la sécurité sanitaire des aliments au Cameroun au cours d’un atelier organisé par Le Mouvement National des Consommateurs avec l’appui du Programme d’Infrastructure qualité d’Afrique Centrale (PIQAC) et sur financement de l’Union européenne.

Les travaux ont eu pour thème : « une manipulation saine des aliments, gage de la santé ». L’objectif principal étant de donner aux participants, les connaissances et les outils nécessaires à la bonne manipulation des aliments afin de prévenir et d’éviter les maladies d’origine alimentaire qui causent de nombreux dégâts dans des familles et dans la société camerounaise toute entière.

De manière spécifique, cet atelier a donné aux ménagères et acteurs de la restauration collective et de la pêche artisanale ciblés du département de l’Océan, des notions essentielles sur la sécurité sanitaire des aliments entre autres : L’hygiène alimentaire, les maladies d’origine alimentaire, l’hygiène du foyer, le rôle de la femme dans la promotion de la sécurité sanitaire des aliments, les normes et qualité en matière alimentaire...

Les travaux de l’atelier animés par les experts de la sécurité sanitaire des aliments, de la nutrition et de la promotion de la santé, ont été ponctués par des exposés en plénière suivis des échanges et travaux pratiques. La Présidente du Mouvement National des Consommateurs (MNC) Rolande NGO ISSI épse KELLA inscrivant cet atelier dans la démarche d’accompagnement des efforts des pouvoirs publics dans la promotion de la santé à travers les règles élémentaires d’hygiène de prévention des maladies d’origine alimentaire telles que les gastroentérites, les diarrhées, le choléra, la fièvre typhoïde a appelé tous les participants à intégrer dans leur quotidien, des solutions de promotion de l’hygiène alimentaire.

Il leur a été « également demander une vulgarisation des enseignements reçus dans leur entourage. Dans un contexte marqué par la non intégration de la culture qualité par les acteurs économiques et institutionnels mais aussi par une méconnaissance par les consommateurs, de leurs droits (sécurité sanitaire des aliments, métrologie légale, etc.), cet atelier vient ainsi permettre de lever un pan de voile sur ces manquements.

Et le Département de l’Océan dans la région du Sud Cameroun regorgeant une ville bannière, Kribi, qui attire beaucoup de touristes nationaux et internationaux a été choisi pour bannir les accusations selon lesquelles des aliments mis en consommation font l’objet d’une mauvaise manipulation et du non-respect des règles élémentaires d’hygiène alimentaire. Ceci dans l’optique de redorer le blason de l’offre alimentaire au Cameroun.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires