Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 18:19
Côte d'Ivoire: UGTCI, bagarres évitées entre gendarmes et policiers à la Bourse de travail
 
Côte d'Ivoire: UGTCI, bagarres évitées entre gendarmes et policiers à la Bourse de travail
africapress.com - Jeudi 27 Avril 2017 - A quelques jours de la célébration de la fête du travail prévue le 1er mai prochain, la plus vielle centrale syndicale ivoirienne, l’Union générale des travailleurs de Côte d’Ivoire (UGTCI) est à nouveau dans la tourmente.


Les querelles entre le camp Ebagnerin Joseph et Adé Mensah Rechercher Adé Mensah ont ressurgi ce jeudi, comme constaté par koaci.com à la Bourse du travail siège social de l’UGTCI.

Venus exécuter une décision de la Cour suprême rendue en février dernier dans le but d’expulser l’équipe de Joseph Ebagnerin Rechercher Joseph Ebagnerin à la demande d’Adé Mensah, des éléments de la Gendarmerie du camp Commando de Koumassi se sont heurtés à des agents de la police nationale aux ordres du camp adverse qui leur ont fait obstacle.

Il a failli de peu que les deux forces s’empoignent vu le ton qui montait entre les deux parties, lorsqu’un coup de fil dont nous ignorons encore les origines à contraint les éléments de la Gendarmerie à se replier dans leur base.

Du coup, l’expulsion du Secrétaire général objet de contestation n’a pas pu avoir lieu pour la deuxième fois, comme constaté sur place par

Malgré l’intervention d’un procureur général comme nous l’a fait croire le camp Adé Mensah, la situation est restée inchangée, puisque les éléments de la police sont restés maitres des lieux, contrôlaient et filtraient les entrées dans la Bourse de travail après le départ des Gendarmes.

Nous apprendrons par ailleurs sur place que le camp Joseph Ebagnerin Rechercher Joseph Ebagnerin a tenu la veille, un congrès au siège, alors que ce rassemblement a été interdit par justice qui doit rendre en principe son verdict ce vendredi sur ce sujet.

En défiant, la justice ivoirienne, Ebagnerin et ses hommes n’auraient pas eu de respect pour leur tutelle, le ministère de l’Emploi et de la protection sociale.

Selon le camp Adé Mensah, les deux parties ont été reçues mercredi par le ministre de tutelle qui aurait demandé le report de l’Assemblée du jeudi.

«Nous avons été reçus par le ministre qui a demandé à Joseph Ebagnerin Rechercher Joseph Ebagnerin de surseoir à la rencontre, » a expliqué Suzanne Vléi.

Elle a révélé que cette assemblée n’a pas eu l’onction du ministère de tutelle, puisqu’il a refusé de le présider et les organisateurs auraient eu recours au ministère de la Fonction publique.

Face à cette situation, nombreux sont aujourd’hui, les syndicats affiliés à l’UGTCI qui se demandent qui d’Adé Mensah ou de Joseph Ebagnerin Rechercher Joseph Ebagnerin va les représenter le 1er mai prochain à la célébration de la fête de travail qui aura lieu au Palais présidentiel

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires