Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 10:03

africapres

Côte d'Ivoire:  Rapt du Novotel, les accusés se rejettent la responsabilité de l'assassinat des quatre otages
 
Côte d'Ivoire: Rapt du Novotel, les accusés se rejettent la responsabilité de l'assassinat des quatre otages

.com – Mardi 07 Mars 2017 –Le procès en assises des prévenus du rapt du Novotel Rechercher Novotel était ce mardi à l’étape des confrontations comme constaté parafricapress.comsur place au Tribunal de première instance de Yopougon.


Les confrontations de ce jour étaient essentiellement axées sur l’enlèvement des corps et l’assassinat de Yves Lambelin.

La première confrontation a eu lieu entre les accusés Rechercher accusés Don Joël, Zazou Koffi, Yoro Tapéko Max Landry, Koffi Félix Houphouët et le Commissaire de police Osé Logué.

Le premier à prendre la parole, Don Joël a avoué qu’il a participé le 4 avril 2011, le jour des faits au déplacement d’un cadavre de teint noir.

«Quand j’enlevais le corps j’étais avec deux éléments, Houphouët Félix, Zazou Koffi et le Commissaire Osé Logué, » a-t-il précisé.

L’accusé a réaffirmé à la barre qu’il n’est pas resté sur les lieux jusqu’à la fin de l’enlèvement des quatre corps.

Est-ce que vous avez vu le Commissaire Osé Logué prendre une arme et achever un otage qui agonisait?

«Non. Je n’ai pas entendu de coup de feu, » a répondu Don Joël au Juge Cissoko Mourlaye

Se croyant tiré d’affaire, Don Joël sera confondu par l’accusé Houphouët Koffi qui a confirmé à la barre qu’il a bel et bien contribué à enlevèment des quatre cadavres.

Don Joël revenu à la barre a déclaré qu’il a enlevé un corps en précisant que Houphouët dit des contrevérités.

«Je ne me reconnais pas dans ces actes. C’est ce que j’ai vu et j’ai fais que je relate, » a-t-il déclaré.

Quant à Zazou Koffi, il est resté constant dans ses déclarations en affirmant qu’il a enlevé un seul corps.

Il a néanmoins soutenu qu’il s’est rendu dans son bureau par la suite et c’est quelques minutes après que Don Joël l’a rejoint.

Le Commissaire Osé Logué a rejeté les faits d’assassinat d’un otage pour lesquels il est également poursuivi.

«Je n’ai pas achevé d’otage. J’ai entendu un coup de feu derrière moi. Nous étions en période de guerre , » a-t-il martelé.

A la question du juge qu’est-ce qu’il a fait lorsque Houphouët lui aurait dit qu’un otage était encore vivant, il a indiqué qu’il partait rendre compte au Colonel Modi.

Houphouët Koffi a réitéré que le Commissaire a donné la mort à l’otage et qu’il a pris l’arme d’un militaire qu’il avait porté en sautoir.

Malheureusement, l’accusé sera confondu par la Défense qui a présenté une image de reconstitution des faits.

Dans cette image le soldat portait l’arme en bandoulière.

Mais Houphouët est toujours resté sur sa position.

Qu’est ce que vous avez fait pour empêcher le Commissaire Osé Logué de tirer ?

Rien a répondu Houphouët à cette question de la Défense.

Est-ce que vous avez rendu compte à la hiérarchie, a poursuivi la Défense.

« Avec ce que nous faisons, je considère que je n’avais pas de hiérarchie, a répliqué Houphouët Koffi Félix.

Bien qu’affirmant que le Commissaire a tiré sur l’un des otages, Houphouët ne sait pas combien de balle ce dernier aurait tiré.

«Je n’ai pas fais attention si la victime portait des impacts de balles lors de l’enlèvement, » a-t-il soutenu.

La deuxième confrontation a eu lieu entre le Commissaire Osé Logué et Yoro Tapéko Max Landry qui a avoué lors de son audition qu’il faisait partie du commando qui a enlevé les quatre otages Rechercher otages au Novotel Rechercher Novotel pour les conduire au Palais présidentiel où ils ont trouvé la mort.

Yoro Tapéko a également affirmé que le Commissaire les avaient envoyé en mission pour se rendre au Novotel Rechercher Novotel après un rassemblement.

«Je n’ai jamais fais de rassemblement. Je ne connais pas Yoro Tapéko, » s’est justifié le Commissaire.

Yoro Tapéké a révélé à la barre que le 4 avril 2011, c’est le bété qui se parlait à la radio.

Selon lui, le Commissaire sait qui a tué Franck Diripel et où son corps a été envoyé.

Surpris des déclarations de Yoro, le juge lui a demandé si le Commissaire s’était rendu le 4 avril au Novotel.

En réponse, il a indiqué que Osé Logué n’était pas sur les lieux mais c’est lui qui a donné l’ordre au commando de se rendre au Novotel.

Par ailleurs une confrontation a eu lieu entre le Général Dogbo Blé Bruno et le Colonel Okou Modi.

Le général a réaffirmé qu'il a donné l’ordre à l’officier d’enlever discrètement les quatre cadavres alors que ce dernier n’était pas sous ses ordres en indiquant que c'est après les frappes des hélicoptères que les otages Rechercher otages ont été retrouvés morts

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires