Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 10:35
Cameroun: CAN 2019, la corruption et le rançonnement des entreprises paralysent l'avancement des travaux
 
Cameroun: CAN 2019, la corruption et le rançonnement des entreprises paralysent l'avancement des travaux
 
 
Paul Bell, sous-directeur des équipements et des infrastructures (Ph)
 

africapress.com- Mardi 28 Mars 2017- La corruption et le rançonnement, paralysent les travaux de la CAN, prévue au Cameroun en 2019.

Cette paralysie, est mise en œuvre, par les cadres du ministère des Sports et de l’Education physique, qui bénéficient pour agir, de l’onction de leur ministre, Ismaël Bidoung Mpkatt.

Quelques responsables dudit département ministériel, -dont l’avis est décisif pour l’attribution des chantiers de la CAN-, manipulent pour que l’entreprise chinoise, China Machinery Engineering Corporation (CMEC), -où ils ont des intérêts-, rafle les marchés de construction ou de réhabilitation de tous les stades en prévision de la plus grande compétition du football africain.

Du côté de l’opinion et des entreprises soumissionnaires, un doigt accusateur est pointé vers Paul Bell, technicien supérieur de génie civil et sous-directeur des équipements et des infrastructures, par ailleurs cousin germain de Bidoung Mpkatt, le ministre en charge des Sports.

 
« Ce cadre du ministère des Sports, officiellement à la retraite depuis juin 2016, qui a soutenu l’offre et l’attribution des marchés de construction des stades de Limbé Rechercher Limbé (Sud-ouest) et de Bafoussam Rechercher Bafoussam (Ouest) à l’entreprise CMEC, pèse de tout son poids pour que la réalisation des autres infrastructures soit accordée à la seule et même entreprise, où est employé son fils », fait savoir une source au ministère des Sports, ayant fortement requis l’anonymat.


« Les stades de Bafoussam, et de Limbé, ont été réalisés par CMEC, sans aires d’entrainements, comme ils étaient prévus dans le cahier de charges. Ce qui implique qu’il va falloir passer de nouveaux marchés. C’est probablement Bidoung Mpkatt, qui tire les ficelles dans l’ombre. Car on ne comprend pas comment la même entreprise va gagner la réalisation de tous les marchés de la CAN Rechercher CAN 2019 », poursuit notre source.

L’entourage de Paul Bell, réfute la thèse de blocages. Approché par KOACI, il a invoqué pour se dédouaner, la non-conformité des offres de la plupart des entreprises soumissionnaires et balaie d’un revers de la main, les accusations de rançonnement et de corruption.

Garoua aux oubliettes

 
Il est prévu à Garoua, la construction d’un hôtel 5 étoiles et la réhabilitation du stade Roumdé Adja. Issa Hayatou, ancien président de la CAF, prince de Garoua, capitale régionale du Nord, pourrait ne pas voir la Can, atterrir dans la ville dont il est originaire. Lui pourtant qui aura pesé de tout son poids pour voir attribuer au Cameroun les CAN Rechercher CAN féminine de 2016 et masculine de 2019.
 
A moins de 21 mois de la compétition, aucun de ces chantiers prévus dans cette partie du pays, n’a encore démarré. Pourtant, les inspecteurs de la CAF Rechercher CAF sont attendus au Cameroun. et le pays, ne bénéficiera pas cette fois, du soutien d’Issa Hayatou

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires