Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 09:01
          
Colonel Marcel Ntsourou
 
Au Congo, le colonel Marcel Ntsourou, ancien secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité (CNR), est décédé à l’hôpital militaire de Brazzaville.
 

Ancien secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité (CNR), le colonel Marcel Ntsourou est décédé, ce vendredi 17 février 2017, à la mi-journée à l’hôpital militaire de Brazzaville.

L’homme fort du renseignement du Congo y avait été transféré après un malaise qui l’a plongé dans le coma à la maison d’arrêt où il était incarcéré depuis 2014. L’information donnée à RFI par l’un de ses avocats, Me Eric Yvon Ibouanga.

Jugé successivement en 2013 et 2014, le colonel Ntsourou avait été condamné aux travaux forcés à perpétuité. L’ancien secrétaire adjoint du Conseil national de sécurité a été reconnu coupable de rébellion, détention illégale d’arme de guerre, coups et blessures volontaires et assassinats. Seule l’infraction portant sur l’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat n’a pas été retenue contre l’ex-officier qui a écopé d’une peine lourde : les travaux forcés à perpétuité. Plus d’une cinquantaine d’accusés ont également écopé de peines allant de cinq à quinze ans de travaux forcés.

Tombé en disgrâce après les explosions meurtrières dans un dépôt de munitions de l’armée en mars 2012 à Brazzaville, le colonel était le bras droit du Président Denis Sassou-Nguesso qu’il a aidé à reconquérir le pouvoir par les armes en 1997


 

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires