Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 09:40
Cameroun: Crise anglophone, le gouvernement lutte contre l'année blanche
 
Cameroun: Crise anglophone, le gouvernement lutte contre l'année blanche

africapress.com- Dimanche 26 Février 2017- Le gouvernement vient d’indiquer qu’il n y aura pas d’année blanche au Cameroun, alors que la crise socio politique perdure dans la partie anglophone, inquiétant la communauté éducative.


Dans un communiqué, rendu public vendredi dernier, Youssouf Hadidja Alim, la ministre de l’éducation de Base, et présidente de la Commission nationale du Cameroun pour l’Unesco, a indiqué qu’il n y aura pas d’année blanche au Cameroun, en raison de la crise anglophone.

Les examens auront bel et bien lieu dans les sous systèmes anglophone et francophone, croit-on savoir à la lecture de ce communiqué.

La présidente de la Commission nationale de l’Unesco pour le Cameroun, a dénoncé les personnes « mal intentionnées », qui font circuler sur les réseaux sociaux, des informations faisant état de la déclaration d’une « année blanche Rechercher année blanche au Cameroun par l’Unesco. »

« Le ministre de l’Education de Base, présidente de la Commission nationale du Cameroun l’Unesco dénonce et condamne avec la dernière énergie cette campagne de désinformation dont le seul but est de jeter le trouble parmi les élèves et démobiliser les enseignants et l’ensemble des membres de la communauté éducative nationale », lit-on dans le communiqué.

En informant l’opinion publique que les opérations relatives à la préparation des différents examens et concours de la session 2017, (inscription des candidats et organisation matérielle), se poursuivent sur l’ensemble du territoire.

Youssouf Hadidja Alim, a invité les membres de la communauté éducative, (élèves et enseignants), à poursuivre les activités pédagogiques dans leurs établissements scolaires en vue d’un déroulement effectif de ladite session.

Depuis novembre 2016, les enseignements sont perturbés dans la partie anglophone. Après le mot d’ordre de grève des syndicats, lancé dans le Sud Ouest et le Nord Ouest, certains enseignants et élèves ont repris les cours, et d’autres suivent toujours le mot d’ordre de grève, lancé par le consortium de syndicats anglophones

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires