Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 08:26
Yahya Jammeh en exil en Guinée Equatoriale AFP
Une dizaine d’autres voitures de luxe devait également rejoindre son propriétaire à Malabo n’eut été l’opposition des nouvelles autorités gambiennes.

L'ex-président gambien Yahya Jammeh a quitté son pays le 21 janvier dernier pour s'exiler en Guinée équatoriale, après avoir cédé le pouvoir à Adama Barrow, mettant fin à six semaines de crise politique dans le pays. Accusé par le nouveau régime en place d’avoir «vidé les caisses» de l’État avant son départ, le Président déchu a tenu à rapatrier en Guinée ses voitures restées à Banjul, «mais toutes ne sont pas arrivées à bon port...».

Selon Jeune Afrique qui rapporte cette information lundi 6 février 2017, «dans la nuit du 21 au 22 janvier, quelques heures après le départ de Yahya Jammeh pour la Guinée équatoriale, un avion-cargo de l’armée de l’air tchadienne se posait à 00h26 à Banjul pour embarquer deux Rolls-Royce et une Mercedes-Benz appartenant à l’ex-autocrate gambien». Destination de cette luxueuse cargaison: Malabo, où Jammeh vit désormais en exil.

«Cet avion était censé transporter dix autres de ses voitures - dont des Range Rover et d’autres Mercedes -, mais il n’est jamais revenu à Banjul. Selon des sources diplomatiques, les nouvelles autorités gambiennes se seraient opposées à l’exfiltration des véhicules restants, désormais garés à la présidence», apprend-on.

Jammeh, au pouvoir depuis plus de 22 ans, avait initialement reconnu sa défaite avant de se raviser le 9 décembre, déclenchant une crise politique à rebondissements qui a pris fin avec son départ en exil, le soir du 21 janvier, trois jours après la fin officielle de son mandat. Le dictateur gambien Yahya Jammeh a finalement quitté Banjul, contraint à l’exil par les troupes de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires