Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 08:26
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Le Ministère de la Défense dément la diffusion anarchique d'un sms semant la peur au sein de la population
 
Côte d'Ivoire: Le Ministère de la Défense dément la diffusion anarchique d'un sms semant la peur au sein de la population

africapress.com – Dimanche 08 Janvier 2017 – Tout est bon pour effrayer les gens quand le calme est revenu. Le Ministère Rechercher Ministère de la défense dément via un communiqué un message voulant semer la peur Rechercher peur au sein de la population.


En effet, diffusé ce samedi de bonne heure sur les reseaux mobiles par des sans nul doute mal intentionné, africapress.com a constaté la réception d'un message condensé en un seul paragraphe stipulant la menace de guerre suite à la grogne sociale survenue vendredi et samedi au sein des Forces Armées de Côte d'Ivoire.

" DEMENTI DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE"
Des SMS circulent depuis ce matin véhiculant de fausses rumeurs sur une prétendue suspension des cours du 9 au 17 Janvier 2017 sur toute l'étendue du territoire national.
Nous nous inscrivons encore une fois en faux contre cette information.
Nous vous demandons de ne pas céder à la panique et de continuer à garder votre calme." relève t'on.

 
Un message envoyé en masse qui tranche avec la reprise effective des activités du week-end et des jours à venir constatée et par ailleurs annoncée sur internet par la présidence.
 
"Les événements de ces derniers jours sont regrettables. Je sais que les populations en ont été affectées. Je tiens à rassurer chaque Ivoirien et tous les amis de la Côte d'Ivoire que tout est rentré dans l'ordre. Vous pouvez vaquer tranquillement à vos occupations." publiait au nom du président de la république, le service de presse de la présidence.


Après le soulèvement des militaires qui, dans un mouvement de contestation coordonné vendredi et samedi, reprochaient aux hauts cadres de l’armée de s’enrichir alors qu’ils s’appauvrissent, il est bon de rappeler que les activités ont bel et bien repris leurs cours normal comme constaté sur place sur Abidjan et à l'intérieur du pays

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires