Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 08:31
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Grève des fonctionnaires, le DG de IPS CGRAE souhaite un débat télévisé autour de l'ordonnance de 2012, le RER dénonce une main politique
 
Côte d'Ivoire: Grève des fonctionnaires, le DG de IPS CGRAE souhaite un débat télévisé autour de l'ordonnance de 2012, le RER dénonce une main politique

africapress.com – Dimanche 22 Janvier 2017 – Le Directeur général de IPS CGRAE, Berté Abdrahamane Tiémoko estime qu’il y a eu un manque de communication autour de l’ordonnance de 2012 source de polémique entre syndicats grévistes de la fonction publique et le Gouvernement.

 

Il propose donc un débat télévisé Rechercher débat télévisé sur cette question en vue d’éclairer la lanterne des fonctionnaires.


«Dans la stratégie, il aurait fallu un véritable débat télévisé Rechercher débat télévisé sur la question de la reforme des pensions de la retraite, » a déclaré hier, le Directeur général de IPS CGRAE Rechercher IPS CGRAE à l’Assemblée générale extraordinaire du Rassemblement des enseignants républicains (RER), présidé par Kouyaté Abdoulaye.

Il a réaffirmé que le souci du Gouvernement est d’assurer l’équilibre financier, même si auparavant un déficit de communication s’est installé.

Selon Berté Abdrahamane Tiémoko, IPS CGRAE Rechercher IPS CGRAE a essayé de réparer ce déficit de communication en organisant des conférences.

«Il est difficile à une institution quelque soit ses moyens d’aller dans tous les hameaux. Ce que nous avons essayé de faire, en organisant des conférences un peu partout, » a-t-il ajouté.
Face donc à la situation qui prévaut en ce moment, le Directeur général souhaite l’implication des membres du RER Rechercher RER dans la vulgarisation de la reforme, car, ils constituent aujourd’hui des relais indispensables.

Malgré la pertinence des revendications des grévistes, le président du RER Rechercher RER a fustigé le comportement des syndicats initiateurs du débrayage à la fonction publique.

«Nous avons répété à l’envie que les revendications prétendument pertinentes deviennent vite un terreau fertile aux préoccupations politiques et politiciennes, » a soutenu Kouyaté Abdoulaye.

Le Président du RER Rechercher RER a invité les militants du RER Rechercher RER à faire la part des choses parce que certains parmi eux croient qu’il veut les empêcher pour avoir une vie meilleure.

«Au moment où le Président de la république, notre mentor est à son véritable premier challenge social, on devait surseoir à la grève des fonctionnaires, » a déclaré le Président du RER Rechercher RER pour dénoncer la tenue de la grève.

Kouyaté Abdoulaye a demandé aux membres du RER Rechercher RER de réagir face à la situation qui prévaut dans le secteur de l’enseignement quelque soit les raisons légitimes des revendications.

Il a par ailleurs révélé que les responsables des syndicats en grève ont décidé d’acculer leur mentor dans son dernier retranchement.

«Ouattara est dans les cordes, il faut l’assommer maintenant. Nous savons pertinemment que si Gbagbo était là, il n’aurait pas été capable de payer le stock des arriérés. Mais comme Ouattara a fatigué Gbagbo, nous allons fatiguer Ouattara.»

Selon lui, tels sont les propos que tiennent ces syndicalistes meneurs de la grève.

Il a ajouté que l’un d’eux lui a affirmé que « même si Ouattara satisfait à toutes les revendications nous allons en trouver pour lui créer des problèmes. »

«Voici le vrai enjeu de ces turbulences savamment orchestrées même si nous ne rejetons pas du revers de la main la pertinence des points de revendications, » a-t-il indiqué.

Comme la ministre de l’Education nationale, le Président du RER Rechercher RER a demandé aux sections de sa structure de redonner vie à l’école.

«Je suis un président mal à l’aise devant la hiérarchie. A quoi servent nos 657 sections à travers le pays pour que l’école soit perturbée à ce niveau. Je voudrais nous inviter à nous ressaisir, » a conclu Kouyaté Abdoulaye

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires