Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 07:52
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: «Dysfonctionnement» au Conseil Café-Cacao, la tête de la DG réclamée par des planteurs
 
Côte d'Ivoire: «Dysfonctionnement» au Conseil Café-Cacao, la tête de la DG réclamée par des planteurs

africapress.com– Samedi 07 Janvier 2017 -La Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire (CNPCI), a exigé vendredi lors d’une conférence de presse à Abidjan la démission de la Directrice du Conseil Café-cacao, Massandje Touré Rechercher Massandje Touré pour avoir failli à sa mission.


« Selon cette dernière, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a pris en considération le monde paysan dans sa vision politique. Elle remarque que deux mois après l’ouverture de la campagne café-cacao 2016-2017, « l’inquiétude commence à se lire sur le visage des paysans », et aurait pour cause, « l’arrêt brusque, brutal et inquiétant » de ladite campagne démarrée en « fanfare. »

Poursuivant, Les planteurs Rechercher planteurs s’interrogent sur les raisons de cet arrêt qui ne semble pas selon eux, émouvoir les premiers responsables de la filière café-cacao.

« Fort de cela, la Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire (CNPCI) a décidé de se retrouver pour faire l’évaluation à mi-parcours de la gestion de leur filière. Il s’agit pour nous de faire le bilan de la gestion de Massandje Touré Rechercher Massandje Touré Litse, DG du Conseil café-cacao. Voir qu’est-ce qui a marché et essayer de comprendre les raisons profondes des difficultés de la vente actuelle de la production ? », a interrogé le président Bilé Bilé.

La Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire (CNPCI) a révélé également à la presse que la conclusion du rapport de l’audit sur le Programme de Vente Anticipé à la Moyenne (PVAM), réalisé le 29 septembre 2014 par le cabinet PWC d’Edouard Messou et associé achèverait de convaincre que le mal est profond.

« Non seulement, ce rapport confidentiel relève que la BCEAO se refuse de divulguer toute information relative au montant exact du fonds de réserve, pire selon les mêmes conclusions les 40 milliards déclarés par Massandje Touré Rechercher Massandje Touré comme fonds de réserve, devant garantir le prix d’achat du café et du cacao aux producteurs, sont largement en deçà des prévisions estimées à 120 milliards. Donc, il y a vraisemblablement problèmes. Car présentement le cacao n’est pas acheté », a-t-il révélé.

La CNPCI dénonce entre autres : « La distribution fantaisiste des phytos et de la sacherie-brousse dont les prélèvements sont faits au titre de la fiscalité et de la parafiscalité ; L’attribution des marchés de gré à gré au titre du Fonds d’Investissement en Milieu Rural (FIMR) qui est une pratique bien courante au Conseil café-cacao et dénoncée dernièrement par l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) ;La gestion opaque du passif de « Coco Services », notamment le patrimoine de 50 ha dont 5 ha ont été attribué à une confession religieuse ; L’attribution du siège du FDPCC à un parti politique ;Les avantages accordés à certaines entreprises exportatrices dans le cadre du Programme Anticipé de la Vente à la Moyenne (PVAM) ; Le flou entretenu sur le montant exact du compte du fonds de réserve logé dans les livres de comptes de la BCEAO et l’insuffisance de ce fonds tel que dénoncé par l’audit sur le PVAM du 29 septembre 2014. »

Face à ce que la Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire(CNPCI) qualifie de dysfonctionnement au sein de la filière café-cacao, elle exige :

« La démission, sans délai, du Directeur Général du Conseil café-cacao, Massandje Touré Rechercher Massandje Touré ; La tenue des états généraux de la filière café-cacao suivi d’un audit par un cabinet; La dissolution pure et simple du conseil d’administration du Conseil café-cacao qui a failli à sa mission », par ailleurs elle demande aux planteurs Rechercher planteurs de rester mobiliser pour les mots d’ordres à venir », a conclu Bilé Bilé

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires