Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 11:27

Société Politique Sports Economie Afrique & Monde Régions Diaspora People-Buzz Opinion Vidéos Cameroun - Santé publique: Annoncés par le Ministre Mama Fouda, le centre d’imagerie médicale et les deux ambulances de Maroua restent attendus Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net YAOUNDE - 23-Dec-2016 - 11h01 84 0 TWEET SHARE PIN André Mama Fouda, MINSANTE Archives Le Ministre de la Santé publique avait annoncé leur livraison en 2015. Un an plus tard, c’est toujours l’attente. «Maroua: les promesses non tenues d’André Mama Fouda». Le titre est de L’Œil du Sahel en kiosque le 22 décembre 2016. Il met en relief les gros retards accusés dans la livraison du centre d’imagerie médicale et de deux ambulances dans le chef-lieu de la Région de l’Extrême-Nord. «Prévu pour être livré en fin d’année 2015, le centre d’imagerie médicale de Maroua est encore en chantier. En procédant à la pose de la première pierre de cette infrastructure médicale de pointe, le 4 juin 2015, Alim Garga Hayatou, le Secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé publique en charge des épidémies et des pandémies, avait annoncé que le chantier allait être livré dans six mois, c’est-à-dire en décembre de la même année», lit-on. Cette infrastructure présentée par Alim Hayatou comme l’une des marques visibles des Grandes Réalisations n’a pas été livrée plus d’un an et demi après cette annonce. Le journal fait ainsi savoir que les populations continuent de souffrir, toujours obligées de se rendre à Yaoundé et Douala pour se faire soigner. En plus du centre d’imagerie médicale, les populations attendent toujours les deux ambulances médicalisées promises par le Gouvernement. «Après le flop de l’annonce de son collaborateur, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a aussi cru bon de remettre cela. Le 8 août 2016, au cours de la cérémonie d’inauguration de deux blocs opératoires à l’hôpital régional de Maroua, le MINSANTE avait à son tour promis l’inauguration du centre d’imagerie médicale dans deux mois au plus tard. Donc, en octobre 2016. Cerise sur le gâteau, il a annoncé l’arrivée de deux ambulances médicalisées à l’hôpital régional», rappelle le journal. Ce jour-là, Mama Fouda avait déclaré: «Ces ambulances médicalisées sont déjà au Cameroun, notamment à Yaoundé. Vous savez que notre pays va organiser la CAN féminine au mois de novembre prochain. Ces ambulances vont d’abord servir à Yaoundé pendant la période de CAN. Et juste après la fin de cette compétition, elles seront envoyées à Maroua», avait-il promis. Notre confrère renseigne qu’à ce jour ni le centre d’imagerie médicale n’est livré, encore moins inauguré, ni les ambulances ne sont arrivées. Et l’attente se fait de plus en plus longue.

                   

 
0
 
André Mama Fouda, MINSANTE Archives
Le Ministre de la Santé publique avait annoncé leur livraison en 2015. Un an plus tard, c’est toujours l’attente. 

«Maroua: les promesses non tenues d’André Mama Fouda». Le titre est de L’Œil du Sahel en kiosque le 22 décembre 2016. Il met en relief les gros retards accusés dans la livraison du centre d’imagerie médicale et de deux ambulances dans le chef-lieu de la Région de l’Extrême-Nord.

«Prévu pour être livré en fin d’année 2015, le centre d’imagerie médicale de Maroua est encore en chantier. En procédant à la pose de la première pierre de cette infrastructure médicale de pointe, le 4 juin 2015, Alim Garga Hayatou, le Secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé publique en charge des épidémies et des pandémies, avait annoncé que le chantier allait être livré dans six mois, c’est-à-dire en décembre de la même année», lit-on.

Cette infrastructure présentée par Alim Hayatou comme l’une des marques visibles des Grandes Réalisations n’a pas été livrée plus d’un an et demi après cette annonce. Le journal fait ainsi savoir que les populations continuent de souffrir, toujours obligées de se rendre à Yaoundé et Douala pour se faire soigner. 

En plus du centre d’imagerie médicale, les populations attendent toujours les deux ambulances médicalisées promises par le Gouvernement. «Après le flop de l’annonce de son collaborateur, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a aussi cru bon de remettre cela. Le 8 août 2016, au cours de la cérémonie d’inauguration de deux blocs opératoires à l’hôpital régional de Maroua, le MINSANTE avait à son tour promis l’inauguration du centre d’imagerie médicale dans deux mois au plus tard. Donc, en octobre 2016. Cerise sur le gâteau, il a annoncé l’arrivée de deux ambulances médicalisées à l’hôpital régional», rappelle le journal. 

Ce jour-là, Mama Fouda avait déclaré: «Ces ambulances médicalisées sont déjà au Cameroun, notamment à Yaoundé. Vous savez que notre pays va organiser la CAN féminine au mois de novembre prochain. Ces ambulances vont d’abord servir à Yaoundé pendant la période de CAN. Et juste après la fin de cette compétition, elles seront envoyées à Maroua», avait-il promis. 

Notre confrère renseigne qu’à ce jour ni le centre d’imagerie médicale n’est livré, encore moins inauguré, ni les ambulances ne sont arrivées. Et l’attente se fait de plus en plus longue.

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires