Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 09:14

Neutralisée par des Camerounais bien en place qui l’ont empêchée de déployer son jeu habituel, l’Algérie a concédé le match nul (1-1) dimanche à Blida à l’occasion de la 1ère journée des éliminatoires du Mondial 2018. Pas l’idéal un mois avant de se déplacer au Nigeria, leader de cette poule B après son succès 2-1 en Zambie.

Présente lors des deux dernières Coupes du monde, l’Algérie a débuté la phase de groupes des éliminatoires de l’édition 2018 du mauvais pied en concédant le match nul à domicile face au Cameroun (1-1) dimanche dans son antre de Blida. Les Fennecs n’ont toujours pas gagné contre leur bête noire en six matchs officiels et ils réalisent une mauvaise opération avant de se rendre au Nigeria, vainqueur 2-1 de la Zambie un peu plus tôt, le mois prochain.

Bien entrés dans le match, les hommes de Milovan Rajevac démarraient pourtant idéalement en ouvrant le score par Soudani, oublié au second poteau sur un corner de Mahrez dévié par Slimani (1-0, 7e). Mais une fois en tête, les Verts avaient tendance à reculer et surtout à subir le réveil camerounais. Après plusieurs alertes, dont un tir d’Aboubakar contré par Medjani et surtout une main de Zeffane oubliée par l’arbitre qui aurait dû siffler penalty, les Algériens étaient punis. Salli surgissait devant Zeffane

D’abord sonnés après ce but, les locaux balbutiaient leur football et s’en remettaient à deux coups de génie de Mahrez mais Ondoa veillait au grain. Le coup-franc de Taïder frôlait également le poteau. En face, Moukandjo était signalé hors-jeu de manière très discutable alors qu’il filait seul au but... Mieux avant la pause, les Fennecs poussaient mais ne parvenaient pas à se trouver dans la surface. Le rythme reprenait timidement au retour des vestiaires. Jusqu’à une erreur de la charnière centrale camerounaise qui permettait à Slimani de se retrouver seul face à Ondoa mais l’attaquant de Leicester manquait sa frappe, détournée au sol par le dernier rempart des Lions Indomptables.

Peinant à se créer d’autres occasions dans le jeu, les Algériens ne sollicitaient le portier visiteur que sur des centres qui ne trouvaient pas preneurs, malgré le soutien du public. Les locaux connaissaient même un coup de mou vers l’heure de jeu. Il fallait un superbe arrêt au sol de M’Bolhi pour détourner une frappe d’Aboubakar. Sur le contre, Nkoulou sauvait les meubles en contrant Slimani ! Ondoa s’envolait ensuite pour repousser une mine de Guedioura. L’Algérie terminait bien la partie mais il était trop tard pour éviter ce faux-pas initial qui va obliger les Verts à prendre des points à l’extérieur…

Les compositions de départ :

Algérie : M’Bolhi – Zeffane, Cadamuro, Medjani, Ghoulam – Taïder, Guedioura – Mahrez, Boudebouz, Soudani - Slimani

Cameroun : Ondoa - Nyom, Chedjou, Nkoulou, Oyongo - Salli, Ngadeu, Djoum - Toko Ekambi, Aboubakar, Moukandjo

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires