Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 09:23

Gabon: Un médecin arrêtée pour faux rapport sur la «mini-crise» et Ping qui dresse une liste de 10 personnalités à sanctionner


La syndicaliste et militante anti-Bongo est bien traitée et détenue dans les services de la contre-ingérence (B2) de Libreville pour des raisons d’enquête nous confie t'on de sources sécuritaires.

La pédiatre de 56 ans et présidente de l'ONG Hippocrate serait à en croire son avocat français anti-Bongo et pro-Ping, Eric Moutet (avocat de Ping, ndlr), "co-auteur d'un rapport accablant sur les victimes des exactions de la Garde républicaine (GR)" lors des deux jours de pillages et casses de la "mini-crise" poste éléctorale.

Violences survenues entre le 31 aout et le 1er septembre dernier, attribuées au candidat autoproclamé président, Jean Ping par les autorités gabonaises et sujettes à l'ouverture d'une enquête préliminaire de la Cour pénale internationale.

Selon nos informations, de sources proches du dossier, le médecin aurait rapporté de fausses informations visant à nuire fondamentalement et gravement à la sécurité nationale.

La confirmation de l'arrestation survient alors que vendredi, le candidat malheureux Jean Ping, qui semble n'avoir toujours pas digéré sa défaite à la présidentielle du 27 aout et qui sort affaibli par un nouvel échec d'appel à ville morte jeudi, a interpellé la communauté internationale pour qu'elle sanctionne dix personnalités gabonaises dont le chef de l'Etat Ali Bongo (liste ci dessous). L'ex candidat de 75 ans qui n'en démord par d'affirmer qu'il est le président élu, les accuse d’avoir "volé sa victoire".

Ali BONGO ONDIMBA
Marie Madeleine MBORANTSOUO
René ELLA ABOGHE
Alain Claude BILIE BI NZE
Pacôme MOUBELE MOUBEYA
Lambert Noel MATHA
Mathias OTOUNGA OSSIBADJO
Frédérique BONGO ONDIMBA
Hervé Patrick OPIANGA
Général d’armée Jean EKOUA

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires