Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 09:32

Un avion MA 60 de Camair-Co Archives

Il y a de cela quelques jours la compagnie aérienne nationale du Cameroun a indiqué vouloir procéder à la réduction de ses effectifs. Depuis lors les employés s’interrogent sur leur sort.

Même si aucun regroupement d’employés ne s’observe à Camair-Co, la compagnie aérienne nationale, la préoccupation du personnel quant à la réduction des effectifs reste toutefois perceptible. Car, il y a de cela quelques jours l’annonce de la réduction des effectifs de l’étoile filante a été rendue publique. On peut donc comprendre que les employés de toutes catégories confondues soient aujourd’hui aux aguets.

Dans son édition du 5 octobre 2016, le Quotidien Emergence qui relaie cette information, précise que «le licenciement en question interpelle même les cadres de la société. Chacun des employés craint le pire, surtout que la décision vient des plus hautes personnalités, notamment le PCA et le Directeur Général de la Compagnie». Et, à l’heure actuelle, il n’est plus possible d’avoir recours à de quelconques parrains.

Toutefois malgré ce qui se pointe à l’horizon, le Quotidien Emergence rapporte qu’à Camair-Co, chacun essaie tant bien que mal de faire son travail. Les employés de la compagnie sont soit en réunion, soit occupés à leurs obligations professionnelles. Exemple cité par le journal: le personnel en charge du bon déroulement du vol inaugural Douala-Bafoussam prévu le 14 octobre prochain. Ce vol devra couter 30 000FCFA. Selon les informations rendues publiques par la compagnie, les voyages vont être effectués les mercredis, les vendredis et les dimanches. Pendant ces trois jours choisis, la Direction Générale s’attend à avoir deux vols.

Pour revenir au futur licenciement, il faut dire qu’il s’agit là des mesures mises en place devant permettre le redressement de Camair-Co. Ces mesures proviennent de la 25e session extraordinaire du Conseil d’administration présidée par Mefiro Oumarou, Ministre délégué auprès du Ministre des Transports et président du conseil d’administration de la compagnie, et Ernest Dikoum le Directeur Général

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires