Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 09:36

André Mama Fouda au CHRACERH Archives

Depuis le lundi 10 octobre 2016, les malades qui souffrent d’insuffisance rénale sont en colère. Ils le font savoir au travers des manifestations à l’entrée de l’hôpital général de Yaoundé où ils sont abonnés.

A l’origine de cette manifestation d’humeur, les pannes récurrentes des machines qui empêchent de placer normalement sous dialyse les patients. Cette manifestation qui fait la une des médias nationaux et internationaux ternit encore plus l’image du Cameroun, un pays où l’on parle de plus en plus d’évacuation sanitaire à l’étranger même pour des pathologies les plus courantes.

Pour apaiser la colère des manifestants, Paul Biya, le Président de la République qui est hors du pays depuis plus de trois semaines, a dépêché sur le terrain, André Mama Fouda, le Ministre de la Santé publique. Ce dernier l’a affirmé face à la presse hier mardi 11 octobre 2016 au terme de la rencontre qu’il a eue avec les patients.

«Sur très haute instruction du Chef de l’état, je suis venu m’assurer que le calme est revenu, et que les malades souffrants d’insuffisance rénale sont en train d’être dialysés. Je suis aussi venu rassurer ces malades que le chef de l’État suit de très près leur situation et que toutes les dispositions sont prises pour qu’au niveau de l’hôpital général, certaines machines qui sont en panne et la salle de traitement soient remises en bon état de marche sous une semaine afin que les 17 générateurs qui sont dans cet hôpital soient utilisés et que le délai d’attente de malade soit ramené à l’essentiel» a indiqué André Mama Fouda

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires