Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 09:38

Nicolas Sarkozy sur France 2 Capture d'écran

L’ancien Président de la République française était l’invité de «L’émission politique» jeudi dernier sur la télévision publique française France 2.

La mort de Mouammar Kadhafi, «Guide de la révolution» de la Jamahiriya arabe libyenne et dirigeant de la Libye de 1969 à 2011, survenue à Syrte le 20 octobre 2011, continue d’agiter les mémoires tant sur le continent qu’à l’occident, notamment en France. Surtout au moment où un récent rapport de la Commission des affaires étrangères britannique a pointé la responsabilité de la France et du Royaume-Uni dans cette affaire.

Invité de «L’émission politique» jeudi dernier sur la télévision publique française France 2, Nicolas Sarkozy a été accusé d'avoir «tué» ou «fait tuer» le colonel Kadhafi par le journaliste David Pujadas, l’un de ses intervieweurs. Une accusation formulée comme suit: «Regrettez-vous (…) d’être allé jusqu’à tuer, ou faire tuer, faire livrer, le colonel Kadhafi ?». Une accusation à peine voilée qui a mis hors de lui l’ancien Président français.

L’ancien Président de la France s’est indigné que l’on puisse le tenir responsable de la mort du dictateur libyen. «Vous perdez votre raison Monsieur, vous m’accusez… Monsieur Pujadas, vous m’accusez d’avoir fait tuer Monsieur Kadhafi, ai-je compris cela ? (…) Et quand ce dictateur sanguinaire, ce fou de Kadhafi a dit ‘’je vais faire couler des rivières de sang à Benghazi’’, un million d’habitants, les Nations unies ont donc donné un mandat à une vingtaine de pays, plus la Ligue arabe qui nous avait demandé d’intervenir pour que nous protégions Benghazi», a fait valoir l’ancien Président.

Nicolas Sarkozy a également évoqué le moment où il est arrivé avec David Cameron - Premier Ministre du Royaume-Uni de 2010 à 2016 - dans les rues de la ville libyenne: «pour une fois j’ai vu la rue arabe, les jeunes Arabes. Ils ne criaient pas ‘’mort aux Juifs’’, ils ne criaient pas ‘’mort aux Américains’’, ils disaient ‘’merci la France’’».

Mouammar Kadhafi est mort à Syrte en Libye le 20 octobre 2011. Les circonstances exactes dans lesquelles il a été capturé, désarmé, torturé puis tué par des soldats du Conseil national de transition, une autorité politique de transition créée à l'occasion de la révolte libyenne de 2011 (le 27 février 2011) pour coordonner les différentes villes de Libye tombées aux mains des insurgés, restent confuses.

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires