Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 11:12

Confrontée à de nombreux obstacles, l’Afrique subsaharienne peine à réussir son électrification. En cause notamment des périmètres géographiques et économiques trop faibles, mais que les Etats peuvent compenser par la mutualisation de leurs infrastructures et de leurs réseaux. Une démarche complexe mais très prometteuse si elle s’accompagne d’un cadre permettant d’attirer de nouvelles formes d’investissement.

Le constat est sans appel : malgré un dynamisme économique sans précédent sur les dix dernières années, l’Afrique subsaharienne affiche encore les plus bas taux d’électrification dans le monde. Proche de 100% en Afrique du Nord, la couverture moyenne chute à 32% en zone subsaharienne dont 14% en zones rurales. Et, avec des besoins tirés par une croissance démographique ainsi qu’un taux de croissance économique annuel moyen estimé à 5,3% entre 2015 et 2017 pour plus d’un milliard d’habitants, la tendance ne sera pas à l’amélioration. D’autre part, en plus d’être chère (le prix moyen du kilowattheure excède 10 centimes d’euros contre 5 en Asie), l’électricité délivrée se révèle peu fiable et sujette aux coupures à répétition. Bref, il faut réagir et sans tarder. D’autant que la Banque mondiale évalue le rattrapage du retard à un investissement de 40 milliards d’euros sur une période de … 10 ans !

Microeconomix est un cabinet d’expertise économique.

Depuis sa création, Microeconomix a réalisé plusieurs centaines de missions d’expertise économique en France et à l’international.

En 2013, nous avons lancé nos activités dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Microeconomix conseille régulièrement des régulateurs sectoriels et des entreprises régulées dans les secteurs de l’énergie et des télécoms. Nos équipes sont également mobilisées pour chiffrer les préjudices dans le cadre d’arbitrages complexes. Nos interventions s’appuient sur une connaissance intime des spécificités des marchés locaux et une expertise sectorielle de terrain dont se nourrissent les études d’impacts que nous réalisons pour de grands investisseurs.

Interface est un cabinet conseil en stratégie de mobilisation de ressources financières privées et publiques en faveur de projets d’infrastructure en Afrique.

A ce titre, il apporte son appui technique aux sponsors des Partenariat Public Privé dans la structuration de leurs projets et dans la négociation des accords de concession et d’achat direct avec les autorités nationales, Interface intervient également dans la facilitation des flux commerciaux et le montage de projets de commerce structurant

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires