Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 09:28

Ville de Douala Archives

La promotrice de l’espace d’art contemporain «Doual’art» a tenu à le faire savoir au cours d’une conférence de presse organisée le mardi 27 septembre 2016, jour de la célébration de la journée mondiale du tourisme.

La célébration de la Journée mondiale du tourisme, le mardi 27 septembre 2016, a été l’occasion pour la Princesse Marilyne Douala Manga Bell, patronne de Doual’art, un centre d’art contemporain basé au quartier Bonanjo à Douala, de revenir sur les potentialités touristiques de la capitale économique du Cameroun. La descendante de Rodolphe Douala Manga Bell, héros national exécuté en 1914 par l’administration coloniale allemande s’est exprimée au cours d’une conférence de presse organisée en partenariat avec l’entreprise Jumia Travel, spécialisée dans les réservations d’hôtels en ligne. La causerie avait pour thème: «l’art contemporain dans la promotion du tourisme».

Selon la princesse Douala Manga Bell, l’institution qu’elle dirige a déjà fait construire près d’une quarantaine d’œuvres d’art pour contribuer à rendre la ville de Douala plus attractive sur le plan touristique. Parmi les plus connues, il y a la statue de la Nouvelle Liberté qui trône au lieu-dit «Rond Point Deido», construite par l’artiste camerounais Joseph-Francis Sumégné à base des objets issus de la récupération. Le «Théâtre-Source» bâti au quartier Ndogpassi III, par l’artiste belge Philip Aguirre y Otegui; «La colonne pascale» au Carrefour Shell New-Bell, œuvre de Pascale Marthine Tayou, «L’arbre à palabres de Bonambappe» de Frédéric Keiff, le Monument funéraire des Rois Bell, «La cheminée de Bonakouamouang» sont quelques autres lieux susceptibles d’attirer des touristes, fait-elle savoir.

Doual’art, créé en 1991, offre en plus au moins une exposition par mois dans son espace et organise tous les trois ans, le Salon Urbain de Douala (SUD) dont la prochaine édition aura lieu en 2017.

Outre le fait d’attirer des visiteurs dans la capitale économique du Cameroun, les œuvres d’art offertes par Doual’art ont pour objectif de faciliter l’accès à l’histoire du Cameroun. «Ces œuvres d’art ont non seulement une dimension artistique et esthétique, mais elles sont aussi utiles pour la ville», relève la promotrice culturelle. Consciente que les sites touristiques ne sauraient à eux seuls rendre la ville attrayante, Doual’art a recruté et formé plusieurs médiateurs socioculturels pour aider à garantir entre autres l’hospitalité à l’égard des visiteurs étrangers. «Plus il y aura d’art dans la ville, plus nous réussirons à créer une société doualaise qui se sent responsable de la qualité de vie et de la qualité d’accueil dans cette ville de Douala», a conclu Marilyne Douala Manga-Bell.

Son partenaire Jumia Travel revendique au moins 150 structures hôtelières basées à Douala dans son portefeuille. Il se dit déterminé à faire connaitre tous les lieux d’intérêt dans l’ensemble du Cameroun. Mais aussi, «les trésors cachés de Douala». «Quel meilleur lieu que Doual’art et l’art contemporain pour faire connaitre les trésors de Douala et toutes ses merveilles», a indiqué Alexandre Dubuisson, Directeur de Jumia Market Cameroun.

La journée mondiale du tourisme 2016 avait pour thème: «Tourisme pour tous: Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous». Cette année, Madrid et Bangkok ont été retenus comme les hôtes officiels de l’évènement.

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires