Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 10:14

Un convoie de militaires camerounais Archives

L’un des quatre camions du contingent a dérapé au niveau de la falaise de Mbé, sur l’axe Ngaoundéré-Garoua, alors qu’il venait de quitter la Région de l’Adamaoua à destination de l’Extrême-Nord.

Un contingent du Bataillon des troupes aéroportées de Koutaba a récemment été victime d’un accident de la circulation. En effet, parti de Ngaoundéré dans la Région de l’Adamaoua pour Maroua, dans la Région de l’Extrême-Nord, l’un des quatre camions du contingent a dérapé au niveau de la falaise de Mbé, sur l’axe Ngaoundéré-Garoua. La voiture qui contenait 10 personnes a fini sa course dans un ravin.

«L’une des victimes une fois hors de danger raconte que leur véhicule a eu une panne technique. Le cardan a rompu. Aussitôt, le chauffeur perd le contrôle. Ce dernier garde toutefois son sang-froid. Ce qui évite d’entrer en collision avec la voiture de transport en commun qui les devançait. Il n’a alors d’autre choix que de bifurquer dans le bosquet», rapporte Cameroon Tribune du 6 septembre 2016.

Les victimes de cet accident ont été admises aussitôt en soins intensifs et mis en observation à l’hôpital régional de Ngaoundéré. «Il ressort de cela que les cas notifiés sont plus ou moins graves. Plusieurs sont sortis de cette formation sanitaire le lendemain», apprend-on.

Cet autre accident de la circulation des militaires camerounais est venu rappeler celui survenu il y a un an. Un camion militaire qui était parti de Yaoundé le mardi 18 août 2015 pour Bangui, la capitale de la République centrafricaine, pour une mission de paix en République centrafricaine, n’était pas arrivé à destination.

Chemin faisant, le gros porteur qui avait à son bord une cinquantaine de soldats camerounais a été victime d’un accident de la circulation à une quinzaine de kilomètres de Garoua-Boulai, une localité de la Région de l’Est Cameroun. Sur le coup, un des occupants du Camion a rendu l’âme et les blessés ont été conduits dans les hôpitaux à Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est et à Yaoundé, la capitale politique

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires