Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 15:32

Tombi A Roko Sidiki Archives

Comme il fallait s’y attendre, Tombi A Roko Sidiki a répondu aux abonnés absents hier au Tribunal de Première instance de Yaoundé centre administratif. En séjour en Europe en ce moment, le président de la Fédération Camerounaise de Football a envoyé son avocat voir le juge d’instruction Joël Albert Bias.

Ce dernier avait servi à Tombi A Roko, une convocation «pour être entendu comme suspect dans l’affaire Ministère public, Étoile Filante de Garoua (représentée par Abdouraman Hamadou, NDLR), Bandjoun FC de Douala (représenté par Bell Joseph Antoine, NDLR) et M. Loga de Littoral Maison-Mère contre Tombi A Roko Sidiki pour les faits de faux en écriture privée ou de commerce et usurpation de fonction prévus et réprimés par les articles 74, 216 et 314 du Code pénal» renseigne la convocation numéro 15-C13-44 signée le 28 juillet 2016 par Joël Albert Bias.

Selon notre source, c’est Maitre Memong qui a rencontré le juge hier après-midi au nom de Tombi A Roko. «Ils étaient deux avocats qui sont venus voir le juge. Mais, seul Maitre Memong Philippe a parlé pour expliquer pourquoi son client est absent. Il a promis que Tombi A Roko va se présenter au juge à son retour au Cameroun».

Pendant les échanges, le juge d’instruction a fait remarquer à son interlocuteur qu‘en dehors d’Abdouraman et consorts, qui ont déposé une plainte, le Ministère public, dont l’État du Cameroun, est aussi parti civil dans ce procès. Donc, les choses se compliquent davantage pour le nouvel exécutif de la FECAFOOT issu du dernier processus électoral. Un scrutin annulé par la chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires