Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 12:53

Pressenti pour arriver sur le banc du Nigeria depuis plusieurs mois, Paul Le Guen devrait être nommé prochainement selon la presse locale. Le technicien français percevrait 44 000 euros mensuels.

"Nous avons identifié et mené des négociations avec l’entraineur qui va conduire les Super Eagles dans les éliminatoires du Mondial 2018. Le salaire à payer au nouveau sélectionneur constituait un problème, mais nous l’avons résolu puisque nous avons désormais un sponsor qui va régler les émoluments de l’entraineur. Nous sommes prêts et d’ici une dizaine de jours, nous pourrons vous dire qui est le nouveau sélectionneur. "

Mardi, le président de la Fédération nigériane (NFF), Amaju Pinnick, annonçait la nomination imminente d’un nouveau technicien sur le banc des Super Eagles. Le poste est vacant depuis le départ de Sunday Oliseh en février dernier et occupé successivement par les intérimaires Samson Siasia puis Salisu Yusuf, qui bénéficiait du soutien du vestiaire. Sauf que le dirigeant ne pourra visiblement pas faire de surprise, le nom de l’entraîneur pressenti ayant été confirmé par la presse locale ce jeudi.

Le Guen a séduit

Comme annoncé depuis plusieurs mois, Paul Le Guen devrait être l’heureux élu puisqu’il est maintenant le seul à négocier avec la NFF, révèle le site Vanguard. "Il est enthousiaste et veut travailler avec les Super Eagles. C’est un gentleman et quelqu’un de très discipliné", ajoute une source au sein de l’instance, interrogée par le média, expliquant qu’un technicien serbe (peut-être Milovan Rajevac, entretemps nommé sur le banc de l’Algérie) se trouvait en lice au départ mais que le Breton est désormais seul en course.

Les dernières discussions porteraient sur le salaire mais l’ancien sélectionneur du Cameroun et d’Oman devrait parvenir à ses fins et percevoir 44 000 euros par mois. Les pistes Stade Brestois et Anderlecht n’ayant pas abouti, Le Guen pourrait donc rebondir sur le banc du champion d’Afrique 2013, hors-course pour la CAN 2017 et placé dans un groupe de la mort pour les qualifications au Mondial 2018. En 2010, l’ancien Lyonnais était parvenu à qualifier les Lions Indomptables pour le Mondial sud-africain malgré un début d’éliminatoires très compliqué. Vers un nouvel exploit au cours des prochains mois

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires