Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 12:56

Archives

À en croire le journal, ces personnalités sont sur le qui-vive d’un éventuel remaniement ministériel.

aficapress.comrapporte que Joseph Le, Oswald Babouké et Rémy Ze Meka sont les noms cités à la succession de Belinga Eboutou, l’actuel Ministre Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République. Selon des sources médiatiques l’état de santé de celui-ci lui a valu une évacuation sanitaire en Europe «au grand bonheur de ses détracteurs qui applaudissent, car le Directeur du Cabinet Civil est pour eux un facteur encombrant», précise le journal.

Ladite évacuation serait survenue juste quelques semaines après son retour de la Suisse où il accompagnait le Président de la République, Paul Biya. Le quotidien rapporte par ailleurs que les trois personnalités ci-dessus mentionnées «sont sur le qui-vive d’un éventuel remaniement ministériel qui pourra propulser l’un d’eux au prestigieux poste de Ministre Directeur du Cabinet civil».

Pour ce qui est d’Oswald Babouké, le journal écrit «à l’évocation de ce nom, les Camerounais font face à la volonté d’une première Dame qui aurait déjà jeté son dévolu sur cet homme qui serait son cousin direct. Une force tranquille qui dirige une partie du pays grâce à la haute confiance que lui accorde la première Dame Chantal Biya». En même temps L’Épervier se demande s’il peut être à la hauteur de ce poste et de tous ces contours.

Au sujet de Rémy ZéMéka, l’ancien Ministre de la Défense (MINDEF) le journal dit qu’il est «toujours en réserve». Le fait qu’il ait souvent été annoncé aux côtés du Chef de l’État pour certains dossiers privés serait peut-être une façon de le préparer pour occuper le poste de Directeur du Cabinet civil de la Présidence. «Rémy ZéMeka reste aussi cette force tranquille évoquée comme un potentiel successeur du Président de la République», écrit le journal.

Concernant Joseph Le ce ressortissant de la Région de l’Est du Département du Haut-Nyong, L’Épervier dit qu’il «est l’adjoint de Belinga Eboutou et supporte mal ce poste qui l’étouffe depuis longtemps. Il côtoie aussi la cuisine interne pour garantir sa protection. Il est devenu un spécialiste en construction des logements aux pauvres. Peut-il tenir le Cabinet civil»

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires