Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 18:08

Attendus parmi les têtes d’affiches de l’épreuve de football des Jeux Olympiques de Rio qui se tiendra entre le 3 et le 20 août prochains, l’Algérien Ramy Bensebaini (21 ans) et le Nigérian Kelechi Iheanacho (19 ans) pourraient bien manquer la compétition. Celle-ci ne se déroulant pas sur des dates FIFA, rien n’oblige en effet leur club respectif à les libérer. Dans le cas du Fennec, en instance de transfert vers Rennes, la tendance n’est clairement pas à l’optimisme.

"Nous avons abordé le sujet de la participation de Bensebaini aux JO lors des négociations avec Rennes avant la signature du contrat du joueur, mais aucun engagement ne nous a été fait à ce propos", a expliqué Kheireddine Zetchi, le président du Paradou AC, club formateur du joueur, auprès de l’APS. L’absence du défenseur central constituerait évidemment un coup dur pour les Verts qui affronteront l’Argentine, le Portugal et le Honduras dans le groupe D. L’Algérie pourra toutefois se consoler avec Baghdad Bounedjah (Al Sadd), Rachid Aït Athmane (Gijon) et vraisemblablement Saïd Benrahma (OGC Nice), qui seront libérés pour l’occasion.

La NFF au bras de fer ?

Opposé à la Colombie, au Japon et à la Suède dans le groupe B, le Nigeria espère quant à lui pouvoir compter sur John Obi Mikel (Chelsea), Odion Ighalo (Watford) et le gardien Daniel Akpeyi (Chippa FC) parmi les 3 jokers âgés de plus de 23 ans autorisés à disputer la compétition avec chaque sélection. En attendant le dénouement de ces cas épineux, la Fédération nigériane (NFF) compte aussi sur la participation des jeunes talents Kenneth Omeruo (Chelsea), Alex Iwobi (Arsenal) et Kelechi Iheanacho (Manchester City).

Mais le dossier Iheanacho s’annonce déjà compliqué. La BBC indique que le nouvel entraîneur des Citizens, Pep Guardiola, compte sur le jeune Nigérian, en forme en fin d’exercice 2015/16, pour la pré-saison. Les Skyblues ont même fait parvenir une lettre à la NFF pour expliquer que le prodige ne serait pas libéré pour l’occasion. Malgré tout, la NFF l’a retenu dans sa pré-liste pour le tournoi.

"Je ne sais pas si mon club et mon pays se sont mis d’accord. Si votre pays veut que vous jouez pour lui, vous devez sûrement le faire, mais ce n’est pas à moi de décider. Je ne sais pas si un accord a été conclu ou non", a botté en touche le pauvre Iheanacho. En attendant, le bras de fer entre City et la NFF se poursuit

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires