Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 17:24

La Chine reste le premier bailleur de fonds du Cameroun

Photo: (c) Archives

Malgré le fait que certaines entreprises chinoises perdent des contrats au Cameroun, Le Quotidien de l’Économie édition du 16 juin 2016 indique que ce pays demeure le premier bailleur de fonds toutes catégories confondues du pays de Paul Biya. On se souvient par exemple du contrat de l’entreprise chinoise Synohydro pour la réhabilitation du stade Ahmadou Ahidjo résilié. Toutefois le quotidien précise que «si l’on s’en tient au pointage de la Caisse Autonome d’Amortissement (CAA) du 31 mars 2016, ce pays a prêté au Cameroun 1 112,4 milliards de Francs CFA. La France suit avec 478,2 milliards de Francs CFA».

Il faut noter que la dette publique extérieure du Cameroun est détenue par deux groupes de bailleurs. On a le «Club de Paris» constitué de la France, l’Allemagne, pour ne citer qu’eux, et le «non-Club de Paris» composé de la Chine, l’Inde et autres. «Au premier trimestre de cette année donc, l’encours de la dette envers les pays membres du «Club de Paris» est estimé à 541 milliards de FCFA représentant 31,7% de la dette bilatérale et 15,6% de la dette extérieure», nous renseigne le quotidien.

A ce sujet la CAA note que la dette envers la France s’est accrue en glissement trimestriel de 5% et de 23,4% en glissement annuel. Celle à l’égard du Japon s’établit à 21,8 milliards de Francs CFA. Elle connaît aussi une augmentation de 12,3% par rapport au trimestre précédent et de 34,3% par rapport au 31 mars 2015.

«La dette vis-à-vis des pays non membres du Club de Paris, elle, est estimée à 1 165 milliards de FCFA, soit 68,3% de la dette bilatérale. Cette dernière est portée à 95,5% par la Chine et à 1,7% par l’Inde. Elle connaît une baisse de 1,4 en glissement trimestriel et 1,8 en glissement annuel»,

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires