Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 18:48

Certains disent de lui qu’il a un parlé franc. Patrice Amba Salla le confirme encore ce 04 septembre 2015. Dans une interview fleuve qu’il accorde à LQE, le ministre des Travaux publics (Mintp) répond sans ambages à toutes les interrogations sur les problèmes observés dans la construction ou la réhabilitation de certains axes routiers.

Il y a peu, le Chairman du Social Democratif Front (Sdf), Ni John Fru Ndi, invité du Club des journalistes politiques du Cameroun, a appelé à la désobéissance civile au niveau du péage sur l’axe Bafoussam-Bamenda. Une façon pour l’opposant historique de protester contre le mauvais état de ce tronçon routier qui lie la région de l’Ouest à celle du Nord-ouest.

La réplique du Mintp est toute en douce : « Je respecte les actions de Monsieur Fru ndi, qui est fidèle à lui-même. Je voudrais simplement dire qu’il n’a pas besoin d’appeler à la désobéissance civile », déclare M. Amba Salla avant de poursuivre « j’avais formellement demandé le désarmement de cette station de péage comme je l’ai fait pour les stations de péage sur la route Yaoundé-Mbalmayo ou Mora-Kousseri, lorsque des travaux de réhabilitation y avaient cours », conclut-il.

L’ancien maire de la commune d’Ayos indique par la suite que la route Yaoundé-Bamanda, construite dans les années demandait à être réhabilitée entre 2008 et 2009. Cela n’a pas été fait. La raison, affirme M. Amba Salla, c’est que les travaux demandent environ 130 milliards de Fcfa. Or en ce moment, renchérit-il, « en tout et pour tout, il a été trouvé pour cette route 30 milliards. Un travail conforme à cette enveloppe y a donc a été conduit ». Ce qui est insuffisant.

Mais le ministre rassure que pour le tronçon Ebebda-Bamenda, le « le gouvernement à retenu les offres de financements de la BAD et de la Banque mondiale ». Comme solution temporaire, il fait savoir que 2 milliards ont été débloqués « pour le maintien du trafic routier pendant la grande saison de pluie en cours ».

Dans une interview accordée à Le Quotidien de l’économie (LQE), le ministre des Travaux publics donne la réplique au leader du Sdf qui avait appelé au boycott du péage sur l’axe Bafoussam-Bamnda.

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires