Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 21:37

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Philémon Yang, par ailleurs président du Conseil national du tourisme (CNT), préside ce mardi dans l’immeuble abritant ses service à Yaoundé, la 12ème session dudit conseil. Parmi les points à l’ordre du jour est attendu l’évaluation de la stratégie de la promotion de la destination Cameroun, mise sur pieds lors de la précédente session (le 18 décembre 2014).

En effet, les travaux de la précédente session du CNT avaient permis aux membres statutaires de plancher sur les nouvelles stratégies de dynamisation de l’industrie touristique au Cameroun, dans un contexte marqué par l’insécurité aux frontières Nord et Est du pays. A l’occasion, le ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs, Bello Bouba Maïgari, avait indiqué que cette situation particulièrement préoccupante risquait de freiner la lancée prise par le secteur ces dernières années.

Depuis 2010, le Cameroun a atteint la barre des 573 000 touristes par an, et a frôlé la barre des un million de touristes en 2013. Un chiffre que le pays convoitait des décennies auparavant. Depuis lors, cette nation compte parmi les destinations touristiques au sens de l'Organisation mondiale du tourisme. Pour atteindre ce cap, le Cameroun a mis en place de nombreuses mesures incitatives dont la création de l'Office national du tourisme (ONT) en 1960, aujourd'hui en hibernation pour « restrictions budgétaires ».

En l'absence de l'ONT, le Conseil national du tourisme est effectif depuis mai 1999 par un décret présidentiel portant sur son organisation et son fonctionnement. Ce Conseil est présidé par le Premier ministre camerounais. Le décret de mai 1999 stipule que le CNT est chargé « d’une manière générale, de faire au Gouvernement toute proposition ou recommandation concourant au développement du tourisme, notamment en ce qui concerne la promotion des investissements, l’organisation, les aménagements et le partenariat touristique ».

Le Cameroun renferme 837 sites touristiques dont la réserve naturelle du Dja, dans la région de l'Est, le parc de Waza dans la région de l'Extrême-Nord.La 12ème session du Conseil national du Tourisme s’ouvre ce mardi 1er septembre 2015. Il sera question pour les membres statutaires d’évaluer les stratégies retenues lors de la précédente session pour la promotion de la destination Cameroun, dans un conteste d’insécurité dans certaines région du pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires