Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 21:15

Depuis l’ouverture au mois de juin dernier de la cimenterie Turque baptisée Medcem Cameroon S.A, le dernier né des fabriquants de ciment au Cameroun, qui entend écouler à ses début pas moins de 600 mille tonnes par an sur le marché Camerounais, estime avoir déjà permis à 230 camerounais de quitter l’univers du chômage ou du sous-emploi à travers des emplois directs.

L’information a été rendue publique par Taha A. Ozbey, le gestionnaire de ce projet Turc au Cameroun dans les colonnes de l’édition de ce mercredi 09 septembre 2015 du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune. Le patron du projet Medcem a par ailleurs précisé que ce n’est qu’au mois de décembre prochain que la cimenterie entrera en service.

D’un coût total d’investissement de l’ordre de 16 milliards de FCFA, Medcem Cameroon S.A a été bâtie sur une surface de 25 000 mètres carrés et produira trois types de ciment dont le CEM II 42,5 R et le CPJ 35. Le nombre d’emplois sera également revu à la hausse d’ici là, à travers des emplois temporaires et divers partenariats dans la constitution du réseau de vente des produits Medcem.

Selon le journal, la mise en place de l’usine de Medcem Cameroon S.A s’est faite dans le cadre des mesures prévues par la toute récente loi N ° 2013/004 du 18 Avril 2013 sur les incitations à l'investissement privé au Cameroun, laquelle octroie aux investisseurs nationaux et étrangers un certains nombres d’avantages dont des exemptions fiscales lors de l'installation et le fonctionnement sur un certain nombre d’années.

A titre de rappel, c’est à la faveur d’un voyage d’affaires au Cameroun le 09 septembre 20?? qu’Abut Ozsezikli, le directeur général de la multinationale Turque par ailleurs promotrice de Medcem Cameroon S.A à savoir Eren Holdings, avait signé un accord d’investissement avec le gouvernement camerounais allant dans le sens de la création d’une cimenterie au Cameroun, entre autres. Car Eren Holding n’entend pas s’arrêter en si bon chemin, intéressée qu’elle est dans les domaines des matériaux de construction et de l’énergie au Cameroun.

D’après des sources mentionnées dans le journal Cameroun Tribune, le choix d’investir dans le ciment vient du fait que la vente de ce produit est hautement rentable au Cameroun, où la tonne coûte 180 USD (environ 90 000 F CFA) contre 70 USD (environ 35 000 F CFA) en Turquie.L’information a été donnée par le responsable de cette nouvelle cimenterie basée dans la ville de Douala au Cameroun

Partager cet article

Repost 0
Published by EVINA
commenter cet article

commentaires